Jeux PC

 
 

 
Section 8 Prejudice

Éditeur

TimeGate Studios

Site Web officiel

Section 8 Prejudice

Genre

FPS

Date de sortie

04-05-2011

Jeu en solo

Oui

Multijoueur

Oui

PEGI 16

Technologies compatibles

Présentation

La force de combat d'élite de Section 8 revient au cœur de l'action dans une suite exclusivement disponible au téléchargement, qui offre plus de contenu et un prix inférieur par rapport à la version originale. Section 8: Prejudice comprend une campagne solo de cinq heures, un mode multijoueur à quarante joueurs et un mode Survie en coopération à quatre joueurs.

La campagne solo bénéficie d'un scénario passionnant. Elle intègre des séquences cinématiques soignées, reprend l'histoire du soldat Alex Corde du jeu original, et se joue avec trois niveaux de difficulté différents, permettant ainsi de corser les choses et de déverrouiller des succès Games For Windows Live.

Le mode Swarm complète la campagne. Dans Section 8: Prejudice, le mode Survie à quatre joueurs consiste à résister pendant quinze minutes aux ennemis contrôlés par l'IA, qui deviennent plus féroces et brutaux toutes les cinq minutes. Pour avoir plus de chances de s'en tirer, les joueurs peuvent gagner de l'argent en tuant et en accomplissant des actions spécifiques. Cet argent permet d'invoquer des tourelles déployables, des stations d'approvisionnement, des stations radar, et même des véhicules. La mort n'est plus un obstacle car les joueurs peuvent maintenant revenir rapidement sur le champ de bataille. Cependant, si l'ennemi capture le point de victoire, la partie sera vraiment terminée. Et tout comme dans la campagne solo, il est possible d'adopter trois niveaux de difficulté, comportant des succès à déverrouiller et d'autres cartes où jouer.

Le principal point fort de Section 8: Prejudice est sans aucun doute le mode multijoueur Conquête, qui fait s'affronter des équipes de vingt joueurs. Les joueurs devront tuer, soigner, aider les autres, et exécuter bien d'autres actions pour évoluer et déverrouiller une soixantaine d'armes, d'équipements et d'améliorations, bénéficiant ainsi de nouvelles opportunités tactiques sur le champ de bataille.

Tout comme dans le mode Swarm, la victoire est déterminée par la capture et le contrôle des points de victoire principaux. L'équipe gagnante est celle qui atteint la limite de capture ou possède le plus grand nombre de points de capture à la fin de la partie. Et comme dans le mode Swarm, il faudra tuer et accomplir une multitude d'autres actions pour gagner de l'argent à dépenser dans des tourelles déployables, des stations d'approvisionnement, des stations radar et trois véhicules différents.

Les équipes peuvent booster leur total de points de victoire en terminant les Missions de combat dynamiques, dans lesquelles les équipes et les joueurs doivent atteindre un objectif précis, comme par exemple protéger un VIP contrôlé par l’IA, récupérer des objets sur le champ de bataille ou escorter un véhicule du point A au point B. Et pour ne rien simplifier, l'équipe adverse connaît ces objectifs et peut choisir d'intervenir. Si l'équipe atteint les objectifs, elle gagne jusqu'à cent points et un bonus secondaire, qui peut faire rester un VIP sur le terrain ou marquer tous les ennemis pendant une période donnée. Si les ennemis accomplissent la mission, ils recevront jusqu'à cinquante points de victoire et empêcheront bien sûr leurs ennemis d'obtenir les avantages importants mentionnés précédemment.

Il ne nous reste plus qu'à évoquer la pièce de résistance de Section 8: Prejudice, c'est-à-dire son système de régénération unique. Lorsqu'ils meurent, les joueurs arrivent sur un écran de chargement, qui leur permet de faire leur choix parmi une présélection d'armes, d'armures et d'améliorations des capacités, ou de créer les leurs. L'écran présente également une carte en temps réel du champ de bataille, indiquant le placement des alliés et si les points de victoire sont aux mains des ennemis ou des alliés. En cliquant sur la carte, le joueur sélectionne l'endroit où il réapparaîtra. Juste après, il est violemment éjecté du vaisseau et fonce vers le sol à toute vitesse.

Un altimètre indique la distance du joueur par rapport au sol, tandis qu'une indication à l'écran recommande au joueur de commencer à freiner pour garantir un déploiement sans encombre. Le joueur atterrit ensuite sur le champ de bataille. Cependant, s'il entre dans une zone comportant un canon antiaérien ennemi, il peut choisir de ne pas freiner, en espérant que les améliorations choisies aient suffisamment renforcé son armure pour qu'il survive à la DCA ennemie. Ceux qui préfèrent la prudence doivent manœuvrer pour s'éloigner de la portée des tirs ou retenter leur chance pour atterrir à un endroit plus propice.

Les effets physiques et le gameplay sont absolument merveilleux et indémodables. Si l'on ajoute à tout cela le système de sprint qui permet aux joueurs de traverser rapidement de grandes distances, le jetpack et les équipements, et la possibilité d'atterrir directement sur un ennemi pour le tuer instantanément, on obtient un FPS extrêmement appréciable et varié, à un prix raisonnable. Les joueurs peuvent même en profiter avec la technologie NVIDIA 3D Vision, offrant une perception de profondeur extraordinaire et le sentiment de porter un casque de combat avec un HUD futuriste et flottant, à la District 9.

Configuration requise

Configuration système minimale

Système d’exploitationWindows XP SP3 ou Windows Vista SP1
Processeur Pentium à 4,3 Ghz ou plus
Mémoire système1 Go sous XP, 2 Go sous Vista
Carte graphiqueNVIDIA GeForce 7800 ou plus
Disque dur6 Go d’espace libre
DirectX®9 ou plus

Configuration système recommandée

Processeur Intel Core 2 Duo E7200 à 2,53 GHz ou plus / AMD Phenom II X2 545 ou plus
Mémoire système3 Go
Carte graphiqueNVIDIA GeForce GTS 240 ou plus
Disque dur9 Go d’espace libre

Captures d'écran

 
 
 

Autres jeux PC populaires

Call of Duty®: Modern Warfare®3
Battlefield 3
Crysis 2
Bulletstorm