Actualités

L'expansion de l'infrastructure du calcul GPU de l'Académie des sciences de Russie, va accélérer la recherche scientifique

 
 

L'utilisation des GPU par plus 30 instituts membres de l'Académie des sciences de Russie permettra des avancées scientifiques dans des centaines de programmes de recherche

NVIDIA Corporation:   
Stéphane Quentin
Southern Europe Product PR Manager
NVIDIA
Email: squentin@nvidia.com
Direct: +33 1 55 63 84 93

Agence de Relations Presse   
OXYGEN
Christophe Dugenet
nvidia@oxygen-rp.com
Tél : +33 141 11 23 91
www.oxygen-rp.com

SANTA CLARA, Californie - 8 novembre 2011 - NVIDIA a annoncé hier que l'Académie des sciences de Russie (RAS), un vaste réseau qui regroupe des instituts scientifiques situés dans tout le pays, met à jour son principal centre de calcul avec les nouveaux GPU NVIDIA® Tesla™.

L'Académie des sciences de Russie augmente ses ressources de calcul parallèle grâce à l'adjonction de 128 GPU Tesla M2090 installés dans des serveurs HP ProLiant SL39. Elle espère ainsi répondre à la forte croissance du nombre d'applications scientifiques exploitant des GPU pour mener à bien des projets de recherche.

Les instituts membres du réseau de l'Académie des sciences de Russie travaillent activement sur un grand nombre de projets de recherche scientifique. Actuellement, plus de 30 de ces instituts font appel aux GPU pour leurs recherches dans un large éventail de domaines scientifiques, tels que l'hydrodynamique, la modélisation géologique, l'analyse génomique, la dynamique des gaz, les mathématiques computationnelles, la dynamique moléculaire, le traitement d'image, la tomodensitométrie, l'électromagnétisme, et bien d'autres encore.

Parmi les instituts membres du réseau du RAS exploitant des GPU figurent : l'institut Keldysh de mathématiques appliquées (www.keldysh.ru), l'Institut de mathématiques et de mécanique (www.imm.uran.ru), l'Institut de cytologie et de génétique (http://www.bionet.nsc.ru), le Centre de calcul de Sibérie dépendant de l'Institut des mathématiques computationnelles et des mathématiques géophysiques ( http://www2.sscc.ru/), l'Institut des systèmes de traitement d'image (www.ipsi.smr.ru), et d’autres encore.

En utilisant les GPU NVIDIA Tesla, l'Académie des sciences de Russie s'ajoute dans une liste exponentielle des organisations mondiales de premier plan, qui se tournent vers le calcul parallèle pour accélérer la recherche scientifique. Les GPU Tesla animent trois des cinq plus rapides supercalculateurs mondiaux, ainsi que le plus puissant modèle russe, Lomonossov, basé à l'Université de Moscou. En outre, sept des 50 meilleurs supercalculateurs russes bénéficient de l'accélération GPU. Ils produisent la même capacité de calcul totale que celle des 43 autres supercalculateurs réunis.

"En utilisant des codes industriels pour des écoulements de surface libre et des équations de Navier-Stokes et d'eau peu profonde dans mes travaux de recherche, je suis parvenu à traiter les données beaucoup plus efficacement grâce aux GPU. Cela m'a permis d'analyser et de suivre cinq fois plus de scénarios de rupture de barrage et de régions inondées", a déclaré Nikolaï Evstigneev, chef scientifique au laboratoire des dynamiques chaotiques et non linéaires de l'Institut d'analyse des systèmes du RAS.

"Nous utilisons les GPU et CUDA pour simuler la propagation de lumière dans les objets biologiques", a souligné Mikhaïl Kirillin, docteur, chercheur, à l'Institut de Physique Appliquée membre du RAS. "Les GPU provoquent une accélération significative des performances de l'algorithme utilisé pour créer des reconstructions 3D de la distribution de fluorophore au sein du tissu biologique, ce qui nous permet de détecter la localisation des tumeurs avec un haut degré de précision."

"Le calcul GPU a contribué à l'élaboration de programmes et de simulations algorithmiques ainsi qu’à la recherche géophysique de forage", a affirmé Viatcheslav Glinskikh, Docteur en géophysique, chef de laboratoire à l'Institut Trofimouk de géologie et de géophysique pétrolière du SB RAS. "Selon nos résultats, nous avons été capable de créer de nouveaux systèmes automatisés d'interprétation des données géophysiques pour l'industrie pétrolière et gazière, ce qui augure d’une amélioration considérable de l'efficacité dans ce type de domaine."

Pour plus d'informations sur l'Académie des sciences de Russie et de ses instituts membres, allez ici: www.ras.ru/en/index.aspx. Pour plus d'informations sur les GPU NVIDIA Tesla pour le calcul haute performance, allez . Pour plus d'informations sur CUDA, allez ici.

À propos de NVIDIA
NVIDIA (Nasdaq: NVDA) a secoué le monde de la puissance graphique en inventant le processeur graphique (GPU) en 1999. Aujourd'hui, ses processeurs animent un large éventail de produits, des smartphones aux supercalculateurs. Les processeurs mobiles de NVIDIA sont utilisés dans les téléphones, tablettes et systèmes automobiles d'infotainment. Les joueurs PC comptent sur les GPU pour profiter de façon spectaculaire des mondes immersifs. Les professionnels, quant à eux, les utilisent pour créer des effets visuels dans les films et pour tout concevoir, des clubs de golf aux jumbo jets. De leur côté, les chercheurs utilisent les GPU pour faire avancer les frontières de la science avec des supercalculateurs. La société détient plus de 2100 brevets dans le monde dont certains couvrent des créations essentielles pour l'informatique moderne. Plus d'informations sur www.nvidia.fr.

Certaines déclarations contenues dans ce communiqué de presse, y compris, mais sans s'y limiter, celles concernant : les effets, les bénéfices et l’impact des GPU et du calcul parallèle dans la recherche scientifique ; ainsi que l’impact des brevets de la société sur l'informatique moderne sont des énoncés prospectifs qui sont assujettis à des risques et des incertitudes qui pourraient amener des résultats sensiblement différents des attentes. Les éléments importants qui pourraient donner lieu à des résultats réels différents sont : la conjoncture économique mondiale, notre dépendance envers des tiers à fabriquer, assembler, conditionner et tester nos produits, l'impact du développement technologique et de la concurrence, le développement de technologies plus rapides ou plus efficaces, la conception, les défauts de fabrication ou de logiciels, les changements dans les préférences ou les attentes des consommateurs, les changements de normes de l'industrie et des interfaces, la perte inattendue de performance de nos produits ou technologies une fois intégrés dans les systèmes, ainsi que d'autres facteurs détaillés de temps à autre dans les rapports que NVIDIA dépose auprès de la Securities and Exchange Commission, ou SEC, y compris son formulaire 10-Q pour l'exercice financier terminé le 31 juillet 2011. Des copies des rapports déposés auprès de la SEC sont affichées sur le site Web de la société et sont disponibles auprès de NVIDIA sans frais. Ces énoncés prospectifs ne sont pas des garanties de performances futures et ne sont valables qu'à la date des présents et, sauf si la loi l’exige, NVIDIA décline toute obligation d'actualiser ces énoncés prospectifs pour refléter des événements ou circonstances futurs.

###

© 2010 NVIDIA Corporation. Tous droits réservés. NVIDIA, le logo NVIDIA, et Tesla sont des marques déposées et/ou des marques déposées de NVIDIA Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays. Les autres noms de produits et de sociétés peuvent être des marques déposées des sociétés respectives auxquelles ils sont associés. Caractéristiques, prix, disponibilité et spécifications sont sujets à changement sans préavis.



 
 
 
 
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest