Actualités

NVIDIA, Cray, PGI, et CAPS dévoilent le standard de programmation parallèle 'OpenACC'

 
 

La programmation basée sur un jeu de directives accélère beaucoup plus facilement les applications en utilisant les CPU et les GPU sans modifier le code sous-jacent

NVIDIA Corporation:   
Stéphane Quentin
Southern Europe Product PR Manager
NVIDIA
Email: squentin@nvidia.com
Direct: +33 1 55 63 84 93

Agence de Relations Presse   
OXYGEN
Christophe Dugenet
nvidia@oxygen-rp.com
Tél : +33 141 11 23 91
www.oxygen-rp.com

Seattle, Washington-SC11 - 14 novembre 2011 - Le Portland Group (PGI) et l'entreprise CAPS ont annoncé un nouveau standard de programmation parallèle, connu sous le nom OpenACC™, afin que les programmeurs tirent parti, encore plus facilement, du calcul parallèle.

Initialement développé par PGI, Cray, et NVIDIA, avec le soutien de CAPS ; OpenACC est un nouveau standard ouvert de programmation parallèle, conçu pour permettre aux millions de programmeurs scientifiques et techniques de profiter facilement de la puissance transformatrice de l'hétérogénéité des systèmes informatiques hybrides CPU/GPU.

Avec OpenACC, les programmeurs parallèle ont la possibilité de donner des conseils simples, c'est-à-dire 'des directives', au compilateur, en identifiant les zones de code à accélérer, sans qu'ils aient besoin de modifier ou d'adapter le code sous-jacent lui-même. En soumettant le parallélisme au compilateur, les directives permettent à ce dernier d'effectuer le travail approfondi d'une application de calcul précis sur l'accélérateur.

OpenACC est prévu pour être utile à un large éventail de programmeurs travaillant dans la chimie, la biologie, la physique, l'analyse des données, la météo et le climat, l'intelligence, et de nombreux autres domaines encore. Dans un premier temps, les compilateurs existants de Cray, PGI et CAPS vont soutenir le démarrage du standard OpenACC au cours du premier trimestre de 2012. Le standard OpenACC est totalement compatible et interopérable avec l'architecture de programmation parallèle NVIDIA® CUDA®. Cette dernière permet un contrôle détaillé sur l'accélérateur pour un réglage des performances maximales.

Les directives fournissent une base de code commun compatible multiplateformes et multifournisseurs, le moyen idéal pour préserver les investissements dans les applications existantes, tout en permettant une migration facile vers l'informatique accélérée. D'après des données récentes, sur près de deux semaines d'utilisation des compilateurs basés sur les directives actuelles1, la plupart des développeurs ont rapporté des augmentations 2 à 10 fois supérieures dans les performances des applications.

Citations :
"Les directives de compilation sont complètes alors que nous continuons l'installation et le déploiement du supercalculateur Titan accéléré par GPU ", a déclaré Buddy Bland, Directeur du projet Titan, à Oak Ridge National Laboratory, évoquant un système qui devrait être le supercalculateur le plus rapide au monde. "Notre but ultime est de faire en sorte que tous les codes de calcul intensif de Titan fonctionnent sur des nœuds hybrides CPU/GPU. Pour le reste, OpenACC permettra aux programmeurs de développer le portage d’applications, ce qui optimise les performances et l'efficacité énergétique de cette architecture."

"OpenACC représente un développement majeur pour la communauté scientifique", a affirmé Jeffrey Vetter, Professeur au Computational Science and Engineering School du College of Computing au Georgia Institute of Technology. " Les modèles de programmation pour la science ouverte, par définition, ont besoin d'être flexibles, ouverts etadaptables sur de multiples plateformes;OpenACC est bien conçu pour combler ce besoin. Il fournit un outil précieux pour habiliter le grand nombre de scientifiques susceptibles de bénéficier de l'accélération des applications, maisqui n'ont pas le financement ou l'expertise pour le portage de leur code vers des architectures émergentes."

"Je suis enthousiaste quant à l'avenir des technologies d'accélérateur", a souligné Michael Wong, Directeur Général du OpenMP Architecture Review Board. "Le lancement d'OpenACC souligne l'initiative techniquement impressionnante entreprise par les membres du groupe de travail sur les accélérateurs OpenMP. Je suis impatient de travailler avec les quatre sociétés au sein de l'organisation OpenMP, afin de fusionner OpenACC avec d'autres idées, dans le but de créer une spécification commune qui pousserait OpenMP à être compatible avec les accélérateurs. Nous sommes ravis d'intégrer la prise en charge de l'accélération GPU dans une future version de la spécification OpenMP, et ce, avec le plein consentement de tous nos membres. "

Plus d'informations sur OpenACC, ainsi que sur la spécification OpenACC, sont disponibles dès aujourd'hui sur www.OpenACC-standard.org. OpenACC est largement basé sur des modèles de programmation d'accélérateur PGI et Cray. NVIDIA, Cray, PGI, et CAPS sont des membres du sous-comité OpenMP sur les accélérateurs, et ont l'intention de travailler au sein de cette organisation pour parvenir à une norme commune.

Les développeurs intéressés par l’utilisation de la programmation basée sur les directives peuvent obtenir une version d’évaluation gratuite valable un mois de PGI Accelerator Fortran et des compilateurs C depuis le nouveau site web de NVIDIA ou en contactant Cray.

À propos de Cray Inc.
Leader mondial du supercalculateur, Cray fournit des superordinateurs de haut niveau et des services et un support de classe mondiale aux administrations, industries et universités. La technologie Cray permet aux scientifiques et aux ingénieurs d’atteindre des résultats remarquables en accélérant les performances, en améliorant l’efficacité et en étendant les capacités de leurs applications les plus exigeantes. La vision d’Adaptive Supercomputing de Cray va produire l’apparition de produits de nouvelle génération innovants intégrant diverses technologies de traitement dans une architecture unifiée, permettant aux clients de dépasser les limitations actuelles et de répondre aux demandes de performance sans cesse croissantes du marché. Pour plus d’information : www.cray.com

À propos du Portland Group (PGI)
Le Portland Group, une filiale à 100% de STMicroelectronics (NYSE: STM), est le premier fournisseur de compilateurs Fortran, C et C ++ pour le calcul parallèle haute performance, et d'outils pour les postes de travail, les serveurs et pour les clusters basés sur des processeurs x64 d'Intel et AMD et des accélérateurs GPU de NVIDIA.

À propos de l'entreprise CAPS
CAPS est un important fournisseur de solutions dédiées à la migration et au déploiement d'applications sur des processeurs multi-coeurs. Ses solutions globales pour multi-coeurs permettent un développement des performances, grâce une technologie haut de gamme (HMPP compilateur hybride et assistant), une méthodologie de portage de code et un écosystème. Son compilateur multi-cibles HMPP ™ et basé sur des directives permet aux développeurs de migrer en toute sécurité vers un modèle CPU/GPU hybride et de tirer parti de la puissance de calcul des processeurs de flux, sans l’effort douloureux lié à la programmation GPU. HMPP™ est offert dans le progiciel CAPS DevDeck™: une suite tout-en-un multi-niveaux pour la définition d'application multi-coeurs, le portage et l'optimisation avec des outils, la méthodologie et les ressources.

À propos de NVIDIA
NVIDIA (NASDAQ : NVDA) a révolutionné le monde de l’informatique en inventant le processeur graphique ( GPU ) en 1999. Aujourd’hui, les nouveaux processeurs NVIDIA boostent une grande gamme de produits allant des smartphones aux supercalculateurs. Les processeurs mobiles de NVIDIA équipent les téléphones portables, les tablettes et les systèmes automobiles d'information/divertissement. Les joueurs PC profitent des GPU NVIDIA pour vivre une expérience époustouflante et immersive. Les professionnels les utilisent - entre autres - pour créer des effets spéciaux pour l’industrie du cinéma et pour concevoir des produits allant des clubs de golf aux avions de ligne. Quant aux chercheurs, ils exploitent la puissance des GPU pour repousser les frontières de la science avec le calcul haute performance. NVIDIA détient actuellement plus de 2100 brevets d’invention, qui ont donné naissance à des évolutions incontournables de l’informatique moderne. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.nvidia.fr.

Certaines déclarations contenues dans ce communiqué de presse, y compris, mais non limité à des déclarations comme: l'impact, les avantages et les performances de OpenACC, l’architecture NVIDIA CUDA et le calcul parallèle ; les efforts de NVIDIA dans le cadre du sous-comité OUVERT MP pour créer une norme commune pour les accélérateurs; les effets des brevets de la société sur l'informatique moderne sont des énoncés prospectifs qui sont assujettis à risques et incertitudes qui pourraient entraîner des résultats sensiblement différents que les attentes. Les éléments importants qui pourraient donner lieu des résultats réels différents sont : la conjoncture économique mondiale, notre dépendance envers des tiers à fabriquer, assembler, conditionner et tester nos produits; l'impact du développement technologique et de la concurrence, le développement de nouveaux produits et de nouvelles technologies ou les améliorations de nos produits et de nos technologies; la confiance du marché pour nos propres produits ou pour ceux de nos partenaires; la conception, les défauts de fabrication ou de logiciels, les changements dans les préférences ou les attentes des consommateurs, les changements de normes de l'industrie et des interfaces, la perte inattendue de performance de nos produits ou technologies une fois intégrés dans les systèmes, ainsi que d'autres facteurs détaillés de temps à autre dans les rapports que NVIDIA dépose auprès de la Securities and Exchange Commission, ou SEC, y compris son formulaire 10-Q pour l'exercice financier terminé le 31 juillet 2011.Des copies des rapports déposés auprès de la SEC sont affichées sur le site Web de la société et sont disponibles auprès de NVIDIA sans frais. Ces énoncés prospectifs ne sont pas des garanties de performances futures et ne sont valables qu'à la date des présents et, sauf si la loi l'exige, NVIDIA décline toute obligation d'actualiser ces énoncés prospectifs pour refléter des événements ou circonstances futurs.

###

© 2011 NVIDIA Corporation. Tous droits réservés. NVIDIA, le logo NVIDIA, CUDA et OpenACCare sont des marques commerciales et/ou des marques déposées de NVIDIA Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays. Les autres noms de produits et de sociétés peuvent être des marques déposées des sociétés respectives auxquelles ils sont associés. Caractéristiques, prix, disponibilité, et spécifications sont sujets à changement sans préavis.



 
 
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest