NVIDIA lance de nouveaux programmes de recherche, formation et certification pour les développeurs travaillant sur le GPU Computing

 
 

Cette nouvelle initiative élargira l'écosystème des développeurs CUDA au-delà des 350 universités actuelles.

NVIDIA Corporation:   
  
Stéphane Quentin
Southern Europe Product PR Manager
Email: squentin@nvidia.com
Direct: +33 1 55 63 84 93
http://www.nvidia.fr

Agence de Relations Presse:  
  
Actual Public Relations
Pascale Desmaele/ Laëtitia D’Urso
Tél : 01 41 10 41 12 / 14 Fax : 29
pascale@actual.fr, laetitia@actual.fr
http://www.actual.fr(visitez notre "Salle de Presse")

Communiqué de Presse:

ISC 2010 -- HAMBOURG -- 1er juin 2010 -- L'écosystème gravitant autour de l'architecture NVIDIA® CUDA pour le traitement parallèle a connu une croissance significative avec la mise en place de nouveaux programmes pour faire avancer le domaine des GPGPU (general-purpose computing on graphics processing units).

Avec des milliers d'articles déjà publiés et plus de 350 universités enseignant CUDA, un chiffre qui a triplé d'une année sur l'autre, ces nouveaux programmes vont développer l'enseignement et l'utilisation des GPU.

Ces nouveaux programmes comprennent :

  • Programme de certification CUDA - géré par la demande d'ingénieurs GPGPU qualifiés. C'est le premier programme à certifier l'expertise dans la programmation massivement parallèle sur GPU.
  • Centres de recherche CUDA - Ce programme met en valeur les organismes qui utilisent le GPU Computing dans de nombreux domaines de la recherche.
  • Centres de formation - Pour mettre en valeur les organismes qui ont intégré les techniques de GPU Computing dans leur projet de programmation centrale.

De plus, NVIDIA lance un nouveau portail en ligne, NVResearch, donnant toutes les informations sur les projets de recherche pris en charge par NVIDIA, ainsi que les détails sur tous les programmes d'éducation et de recherche.

"Il existe maintenant plus de 350 universités dans le monde qui enseignent le modèle de programmation CUDA, et plus de 100 000 programmeurs qui développent activement des applications qui utilisent le GPU", a déclaré Sanford Russell, general manager de CUDA & GPU Computing chez NVIDIA. "Ces nouveaux programmes vont encourager ce travail et déboucher sur des collaborations qui mèneront à l'adoption du GPGPU dans une grande variété de marchés".

Le programme de certification CUDA répond à la demande du marché pour des programmeurs qualifiés en calcul parallèle. Pour devenir ingénieur certifié NVIDIA CUDA, les candidats doivent démontrer de bonnes connaissances sur l'architecture et le modèle de programmation CUDA, la capacité à réaliser avec CUDA des schémas algorithmiques et une bonne compréhension des techniques d'optimisation pour obtenir les meilleures de performances à partir du code CUDA C.

Le programme du centre de recherche CUDA met en valeur les collaborations avec des groupes de recherche dans les universités et les instituts de recherche en repoussant les frontières du calcul massivement parallèle. Parmi les avantages, on peut compter les événements spéciaux avec des chercheurs et des universitaires de premier plan, une liaison technique avec une personne de chez NVIDIA et un accès à des sessions de formation en ligne et en face à face.

Le programme du centre de formation CUDA est le premier du genre. Il propose aux universités et aux lycées d'être sponsorisés par un fabricant de matériel. Le programme possède de nombreux avantages, comme la donation de kits d'enseignement composés de livres, de licences logicielles et de GPU CUDA pour les ordinateurs des labos et des remises à l'achat de matériel additionnel.

"CSIRO était l'un des premiers centres de supercalculateurs à associer GPU et CPU et à faire tourner des applications 200 fois plus rapidement", a déclaré John Taylor, responsable de la plate-forme des sciences de simulation et de calcul chez CSIRO. "Nous sommes honorés d'avoir été nommés centre de recherche CUDA car nous souhaitons continuer à nous appuyer sur le grappe GPU CSIRO. Ainsi CSIRO pourra être compétitif et répondre aux défis liés au calcul pour la science et d'une façon économique.

Les programmes du centre de recherche et du centre de formation CUDA concernent les organisations d'Asie, d'Europe et de l'Amérique du Nord. Les centres de recherche CUDA déjà sélectionnés sont : Université John Hopkins (USA), Université Nanyang (Singapour), Université technique d'Ostrava (République Tchèque), CSIRO (Australie) et SINTEF (Norvège). Les centres de formation CUDA déjà sélectionnés sont : Université McMaster (Canada), Université de New York, Potsdam (USA), California Polytechnic State University, San Luis Obispo (USA), ITESM (Mexique), Université technique tchèque (République Tchèque) et Université Qingdao (Chine).

Ces nouveaux programmes renforcent le programme Centre d'Excellence CUDA existant, le réseau des dix meilleurs instituts centrés sur le calcul parallèle avancé sur GPU. Il s'agit de : Université de Cambridge, l'Académie des Sciences chinoises, Université Harvard, Université du Maryland, National Taiwan University, Tokyo Tech, Université Tsinghua, Université de l'Illinois à Urbana-Champaign, Université du Tennessee et Université de l'Utah.

Pour plus d'informations sur les activités de recherche de NVIDIA et ces nouveaux programmes, visitez le site NVResearch.

À propos de NVIDIA 

NVIDIA a secoué le monde de la puissance graphique en inventant le processeur graphique (GPU) en 1999. Depuis, NVIDIA a constamment établi de nouveaux standards dans l’informatique visuelle avec des traitements graphiques interactifs époustouflants disponibles sur toutes sortes d’appareils tels que les lecteurs multimédia portables, les PC portables et les stations de travail. L’expertise de NVIDIA dans les GPU programmables a conduit à des innovations dans le traitement parallèle pour faire d’un supercalculateur une machine peu coûteuse et largement accessible. La société possède plus de 1100 brevets américains, dont certains couvrant la conception et les idées fondamentales pour l'informatique moderne.

Plus d’informations sur : www.nvidia.fr.



 
 
 
 
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest