ACTUALITES

Les GPU NVIDIA ouvrent la voie à l’introduction de l’ARM64 dans le calcul haute performance (HPC)

NVIDIA Corporation:   
Stéphane Quentin
Southern Europe Product PR Manager
NVIDIA
Email: squentin@nvidia.com
Direct: +33 1 55 63 84 93

Agence de Relations Presse   
OXYGEN
Carole DA SILVA
cdasilva@oxygen-rp.com
nvidia@oxygen-rp.com
+33 141 11 35 45

Tesla

LEIPZIG, Allemagne —ISC’14—23 juin 2014—NVIDIA a annoncé aujourd'hui que plusieurs fournisseurs de serveurs misent sur les performances des accélérateurs GPU NVIDIA pour lancer les premiers systèmes de développement ARM 64 bits au monde à destination du calcul haute performance (HPC).

Initialement les CPU pour serveur ARM64 ont été principalement conçus pour les micro-serveurs et les serveurs Web en raison de leur efficacité énergétique extrême. Ils peuvent maintenant s’attaquer à des charges de travail HPC lorsqu’ils sont associés à des accélérateurs GPU utilisant la technologie de la plate-forme de programmation parallèle NVIDIA® CUDA® 6.5, qui prend en charge les processeurs ARM 64 bits.

Les GPU offrent aux fournisseurs de serveur ARM64 la capacité de gérer les charges de travail HPC, leur permettant de développer des systèmes hautes performances de qualité, qui maximisent l’efficacité énergétique de l’architecture ARM et la flexibilité des systèmes. Une liste des premiers systèmes ARM64 est fournie ci-dessous.

Options HPC hautement efficaces
Équipés de CPU ARM64 et d’accélérateurs GPU NVIDIA® Tesla® K20, les nouveaux serveurs ARM64 Applied Micro X-Gene offriront aux clients une gamme élargie d’options HPC efficaces permettant la gestion des calculs haute performance intensifs et des charges de travail de centre de données. En outre, les utilisateurs pourront immédiatement profiter des centaines d’applications HPC existantes accélérées par CUDA, qu’elles soient scientifiques ou d’ingénierie, par simple recompilation pour les systèmes ARM64

« NVIDIA a créé la plate-forme de calcul accélérée la plus complète optimisée pour le HPC, avec ses serveurs, ses logiciels, ses outils de développement, ses processeurs et ses technologies associées, » déclare Ian Buck, vice-président de la division calcul accéléré de NVIDIA. « La technologie GPU permet aux fournisseurs de serveurs de développer des systèmes HPC efficaces autour de processeurs ARM64 flexibles. Ce résultat a permis l’émergence de nouvelles solutions HPC hautement novatrices. »

ARM pour la découverte scientifique
«Nous souhaitons mettre à profit les dernières avancées technologiques, à la fois au sein et au-delà du marché HPC, pour faire évoluer la science dans de nouvelles voies », a déclaré Pat McCormick, chercheur au Los Alamos National Laboratory. «Nous travaillons avec NVIDIA pour explorer comment nous pouvons unir l’accélération GPU avec de nouvelles technologies telles que l’architecture ARM pour atteindre de nouveaux niveaux dans la découverte scientifique et dans l'innovation.»

«La disponibilité des serveurs ARM 64 bits accéléré est l'un des développements les plus significatifs pour frapper le marché HPC cette année», a déclaré Earl Joseph, vice-président du programme IDC pour le HPC. «IDC considère qu'il ya un intérêt substantiel dans la communauté HPC à travers l'évaluation des systèmes GPU accélérés ARM 64 bits pour des projets informatiques de la prochaine génération.»

Disponible le mois prochain
Les premières plates-formes de développement associant ARM64 et GPU seront rendues disponibles en juillet par Cirrascale Corp. et E4 Computer Engineering, et la mise en place des systèmes de production est attendue plus tard cette année. Le groupe Eurotech prévoit également d’expédier des systèmes de production plus tard cette année. Références du système :

  • Cirrascale RM1905D : Serveur 1U à haute densité avec deux accélérateurs GPU Tesla K20 ; pour applications haute performance, à faible coût total de possession pour un cloud privé, public, pour applications HPC ou d’entreprise.
  • E4 EK003 – Serveur de production 3U à faible consommation, serveur à double carte mère et doté de deux accélérateurs GPU Tesla K20 conçus pour le traitement sismique des signaux et des images, l’analyse vidéo, l’analyse de pistes, les applications Web et le traitement MapReduce.
  • Eurotech – Configuration à ultra-haute densité, l'efficacité énergétique et la configuration du serveur Aurora HPC modulaire sont basés sur la technologie exclusive Brick et utilise un refroidissement direct du liquide.

À propos des accélérateurs GPU Tesla de NVIDIA
Les GPU Tesla de NVIDIA sont des accélérateurs massivement parallèles inspirés du modèle de programmation et de la plate-forme de calcul parallèle NVIDIA CUDA. Les GPU Tesla sont conçus depuis leur conception pour des applications de HPC, de science informatique, de calcul intensif, d’analyse de données d’envergure et d’apprentissage automatique à haut rendement énergétique, offrant une accélération beaucoup plus élevée que dans le cas d’une approche uniquement CPU, pour un éventail d’applications scientifiques et commerciales.

NVIDIA démontre ces nouveaux systèmes de développement ARM pendant l’International Supercomputing Conference sur le stand 230 du 23 au 26 juin.

Suivez les actualités de NVIDIA:

  • Abonnez-vous à notre page Facebook.
  • Ajoutez-nous à vos contacts LinkedIn .
  • Abonnez-vous au compte de @NVIDIA sur Twitter.
  • Visionnez les vidéos de NVIDIA sur YouTube.
  • Suivez le Blog de NVIDIA.
  • Utilisez le lecteur d’actualités Pulse pour vous abonner au flux d’actualités quotidiennes de NVIDIA.

À propos de NVIDIA
Depuis 1993, NVIDIA (Nasdaq: NVDA) a été le pionnier des arts et de la science de l'informatique visuelle. Ses technologies proviennent de la transformation d'un monde d'écrans dans un monde de découverte interactive - pour tous en allant des joueurs aux scientifiques en passant par les consommateurs et les entreprises. Plus d'informations sur http://www.nvidia.fr/page/newsandevents.html et http://blogs.nvidia.com

Certaines déclarations contenues dans ce communiqué de presse, y compris, mais sans s’y limiter, de cet effet : l’impact, les bénéfices et la disponibilité des accélérateurs GPU NVIDIA, sont des énoncés prospectifs assujettis à des risques et incertitudes susceptibles d’entraîner des résultats sensiblement différents des attentes. Voici quelques exemples de facteurs importants qui pourraient amener les résultats réels à différer sensiblement : conjoncture économique mondiale ; notre dépendance envers des tiers pour fabriquer, assembler, emballer et tester nos produits ; l’impact du développement technologique et de la concurrence ; développement de nouveaux produits et de nouvelles technologies ou améliorations apportées aux produits ou aux technologies existants ; acceptation commerciale de nos produits ou des produits de nos partenaires ; défauts de conception, de fabrication ou logiciels ; évolution des préférences ou des demandes des consommateurs ; changements des normes et des interfaces du secteur ; perte inattendue de la performance de nos produits ou technologies intégrés dans les systèmes ; ainsi que d’autres facteurs énoncés ponctuellement dans les rapports déposés par NVIDIA auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), y compris dans le formulaire 10-Q pour l’exercice financier clôturé au 27 avril 2014. Des copies des rapports déposés auprès de la SEC sont publiées sur le site Web de la société et accessibles librement auprès de NVIDIA. Ces énoncés prospectifs n’ont pas valeur de garantie des performances futures et ne sont valables qu’à la date des présentes. Sauf tel que requis par la loi, NVIDIA décline toute obligation d’actualiser les dits énoncés prospectifs pour refléter des événements ou circonstances à venir.

###

© 2014 NVIDIA Corporation. Tous droits réservés. NVIDIA, le logo NVIDIA, Tesla et CUDA sont des marques déposées et/ou commerciales du groupe NVIDIA aux États-Unis et dans d’autres pays. D’autres noms de produits peuvent être des marques commerciales des sociétés respectives auxquelles ils sont associés. Les caractéristiques, tarifs, disponibilités et spécifications sont susceptibles de changer sans préavis.