Actualités

34 autres Universités et Instituts de Recherche dans 14 pays adoptent le traitement parallèle avec les GPU NVIDIA

 
 

Plus de 400 Instituts utilisent maintenant CUDA pour relever les défis dans le domaine de la Biologie, l'Informatique, la Médecine, la Météorologie, la Pharmacie et la Physique

NVIDIA Corporation:   
Stéphane Quentin
Southern Europe Product PR Manager
NVIDIA
Email: squentin@nvidia.com
Direct: +33 1 55 63 84 93

Agence de Relations Presse   
OXYGEN
Christophe Dugenet
nvidia@oxygen-rp.com
Tél : +33 141 11 23 91
www.oxygen-rp.com

SANTA CLARA, Californie - le 5 mai 2011 - NVIDIA annonce aujourd'hui l'ajout de 34 nouveaux Centres de recherche et d'enseignement CUDA dans 14 pays, et qui vont participer à l'accroissement du traitement parallèle dans le monde entier.

Les nouveaux Centres s'ajoutent à la liste de plus de 400 instituts de recherche et d'enseignement à travers le monde, qui sont déterminés à bénéficier de l'immense puissance du traitement parallèle des GPU (processeurs graphiques), afin de relever les plus grands challenges de calcul du moment, et de mener la prochaine vague de découverte scientifique dans de nombreux domaines. 

Les Centres de recherche CUDA sont assimilés à des instituts qui adoptent et utilisent le calcul sur GPU (GPU Computing) dans divers domaines de recherche.  Ils sont à l'avant-garde des plus novatrices et importantes recherches scientifiques au niveau mondial. Exemples de travaux basés sur CUDA effectués dans les nouveaux centres :

  • University of Pennsylvania/Children’s Hospital of Philadelphia - l'accélération GPU de l'analyse des données en pharmacocinétique (action du corps sur les nouveaux médicaments) et en pharmacodynamique (action des médicaments sur le corps) pour permettre la détermination rapide de l'efficacité et l'innocuité des nouveaux médicaments, ce qui réduit considérablement le temps et le coût du développement de médicaments.
  • Pacific Northwest National Laboratory - Dans le cadre de l'Extreme Scale Initiative, l'accélération GPU de STOMP (http://stomp.pnnl.gov), un simulateur de transport souterrain capable de contribuer à l’amélioration de la sécurité publique en prévision d'une contamination des cours d'eau souterrains, et l'accélération GPU de NWChem ( http://www.nwchem.org ), un outil de chimie numérique pour répondre aux questions clés sur les processus comme la photosynthèse, les fonctions des protéines et de la combustion.
  • Technische Universität Dresden (Allemagne) – l’algorithme Particules-in-Cell (PIC) basé sur l'architecture CUDA de NVIDIA (http://en.wikipedia.org/wiki/Particle-in-cell) augmente considérablement la portée et la précision de la simulation de plasma pour favoriser le traitement du cancer à l'aide de faisceaux d'ions par impulsion laser, ainsi que créer de nouvelles sources de rayonnement pour la recherche sur les matériaux.

Parmi les autres nouveaux Centres de recherche CUDA on trouve :

  • ETH Zurich (Suisse)
  • NI Lobachevsky State University of Nizhni Novgorod (Russie)
  • Technische Universität Braunschweig (Allemagne)
  • Technische Universität Darmstadt (Allemagne)
  • Universidade Federal Fluminense (Brézil)
  • University of Arkansas
  • University of Pittsburgh
  • University of Sheffield (U.K.)

Les Centres d'enseignement CUDA ont intégré les techniques de GPU Computing dans leurs cursus de programmation informatique.  Les nouveaux centres sont :

  • Brunel (U.K.)
  • Carnegie Mellon University Silicon Valley
  • Conservatoire National des Arts et Metiers (France)
  • Facultad de Ingeniería, Universidad de la República (Uruguay)
  • Florida State University
  • Grinnell College
  • Kazimierz Wielke University (Pologne)
  • MS Ramaiah Institute of Technology (Inde)
  • New Mexico Institute of Mining & Technology
  • Norwegian University of Science & Technology (Norvège)
  • Purdue University
  • Universidade Anhembi Morumbi (Brézil)
  • Universidade Federal de São Paulo (Brézil)
  • Università di Catania (Italie)
  • University of Akron
  • University of Alabama
  • University of Arizona
  • University of Arkansas
  • University of Malaga (Espagne)
  • University of Moratuwa (Sri Lanka)
  • University of Rochester
  • University of Wisconsin, Madison
  • Wake Forest

Le programme du Centre de recherche CUDA favorise la collaboration avec les établissements repoussant les limites du calcul parallèle. Parmi ses atouts, on trouve des rencontres exclusives avec les principaux chercheurs et universitaires, un support technique à NVIDIA, et l'accès à des séances spécifiques de formation personnalisées en ligne.

Le programme du Centre d’enseignement CUDA est le premier du genre à être élaboré et proposé aux Universités et établissements d'enseignement supérieur par un constructeur de matériel informatique. Parmi les avantages de ce programme, il y a des dons de manuels, de licences logicielles et de GPU compatibles avec l’architecture NVIDIA ® CUDA ™ pour équiper les laboratoires d’enseignement, ainsi que des remises sur du matériel informatique en cas de besoin.

Pour plus d’informations sur les activités de Recherche et les programmes NVIDIA, suivez ce lien : NVResearch.

A propos de NVIDIA
NVIDIA a secoué le monde de la puissance graphique en inventant le processeur graphique (GPU) en 1999. Depuis, NVIDIA a constamment établi de nouveaux standards dans l’informatique visuelle avec des traitements graphiques interactifs époustouflants disponibles sur toutes sortes d’appareils, tels que les lecteurs multimédia portables, les PC portables et les stations de travail. L’expertise de NVIDIA dans les GPU programmables a conduit à des innovations dans le traitement parallèle pour faire d’un supercalculateur une machine peu coûteuse et largement accessible. La société possède plus de 1 800 brevets américains dont certains couvrent des créations essentielles pour l'informatique moderne. Plus d’informations sur www.nvidia.fr.

Certaines déclarations contenues dans ce communiqué de presse, y compris, mais sans s'y limiter à celles concernant: les caractéristiques, les capacités et l'impact de l’architecture CUDA de NVIDIA, les GPU NVIDIA, les avantages et l'impact du programme des Centres de recherche CUDA et les effets des brevets de la société sur l’informatique moderne sont des énoncés prospectifs qui sont assujettis à des risques et des incertitudes qui pourraient amener les résultats sensiblement différents des attentes.Les éléments importants qui pourraient donner lieu à des résultats réels différents sont : la conjoncture économique mondiale, notre dépendance envers des tiers à fabriquer, assembler, conditionner et tester nos produits, l'impact du développement technologique et de la concurrence, le développement de technologies plus rapides ou plus efficaces, la conception, les défauts de fabrication ou de logiciels, les changements dans les préférences ou les attentes des consommateurs, les changements de normes de l'industrie et des interfaces, la perte inattendue de performance de nos produits ou technologies une fois intégrés dans les systèmes, ainsi que d'autres facteurs détaillés de temps à autre dans les rapports que NVIDIA dépose auprès de la Securities and Exchange Commission, ou SEC, y compris son formulaire 10-K pour l'exercice financier terminé le 30 janvier 2011. Des copies des rapports déposés auprès de la SEC sont affichées sur le site Web de la société et sont disponibles auprès de NVIDIA sans frais. Ces énoncés prospectifs ne sont pas des garanties de performances futures et ne sont valables qu'à la date des présents et, sauf si la loi l’exige, NVIDIA décline toute obligation d'actualiser ces énoncés prospectifs pour refléter des événements ou circonstances futurs.

# # #

© 2010 NVIDIA Corporation. Tous droits réservés. NVIDIA, le logo NVIDIA et CUDA, sont des marques déposées et/ou des marques déposées de NVIDIA Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays. Les autres noms de produits et de sociétés peuvent être des marques déposées des sociétés respectives auxquelles ils sont associés. Caractéristiques, prix, disponibilité et spécifications sont sujets à changement sans préavis.



 
 
 
 
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest