Actualités

Entrez dans le futur avec NVIDIA Quadro

 
 

NVIDIA met sa technologie de réalité virtuelle en temps réel au service de l’expédition interplanétaire "Mars-500".

Approaching Mars

Le voyage spatial virtuel international « Mars-500 », composé de six cosmonautes et astronautes de Russie, d'Union européenne et de Chine, a débuté le 3 juin 2010 et a franchi un nouveau cap en février 2011. En juin dernier, le centre de recherche d'État de l'Institut des problèmes médicaux-biologiques du RAS (IBMP), dans la périphérie de Moscou, a lancé une expérience internationale de 520 jours, visant à simuler un vol habité vers Mars. Les principaux objectifs du projet consistent à former l'équipe de recherche, mais aussi à étudier les aspects médicaux, biologiques, psychologiques, techniques et organisationnels d'une véritable expédition interplanétaire au long terme.

Pour atteindre ces objectifs, les solutions graphiques professionnelles NVIDIA Quadro, grâce à leurs capacités de traitement massivement parallèle, sont devenues un composant crucial de la modélisation et de l'affichage de la réalité virtuelle du vol vers la « planète rouge ».

La phase d'atterrissage de l'expédition virtuelle, qui a commencé en juin dernier, soit 240 jours après le début du vol, est l'un des aspects les plus importants du projet. Lorsque l'expédition a atteint l'orbite de Mars le 12 février, trois hommes de l'équipage sont passés dans le module de décollage et d'atterrissage, où ils ont procédé à l'atterrissage sur la surface de Mars. Ils mèneront des recherches sur la planète jusqu'à la fin du mois.

Crew on the Surface

Le groupe JCSI, participe au projet. En Russie, il s'agit du premier fournisseur de services d'automatisation de diffusion, d’informatique visuelle et de services de vidéo numérique. Il développe et déploie également des technologies de visualisation 3D en temps réel, de réalité virtuelle et de design industriel.

Pour réaliser le décollage, l'atterrissage et modéliser l'activité des cosmonautes et des astronautes sur la surface de Mars, JCSI a créé un modèle virtuel en 3D interactif de la surface de la planète rouge, mesurant 10x10 km. Il a également équipé l'un des modules de la plateforme d'expérimentation terrestre d'un système de modélisation de réalité virtuelle.

Ce puissant système utilise un poste de travail professionnel équipé de deux processeurs graphiques (GPU) professionnels NVIDIA Quadro, qui affichent en temps réel des scènes graphiques interactives complexes sur des moniteurs 26” haute résolution (avec une résolution de 1920х1200). Selon l'application*, ces moniteurs affichent des panneaux de commande d'objets en mouvement, comprenant : le module de décollage et d'atterrissage ; les rovers automatisés ; les modèles animés en 3D d'astronautes, etc. L'affichage présente également des informations sur l'environnement externe, qui reflètent les caractéristiques principales du paysage de Mars : un éclairage naturel faible, des tempêtes de poussière et d'autres phénomènes atmosphériques spécifiques à cette planète.

Drilling Machine

« Nous avons choisi les solutions graphiques professionnelles NVIDIA Quadro pour résoudre les problèmes complexes de traitement et de visualisation en temps réel de l'environnement 3D », explique Evgeny Chernyakov, PDG de JCSI. « Le modèle que nous avons créé est conçu pour afficher simultanément des paysages complexes, divers effets spéciaux (tempêtes de poussière, pluies de météorites) et pour gérer correctement les objets en mouvement comme les rovers sur Mars. De tels problèmes peuvent être résolus uniquement avec les meilleures solutions de visualisation, comme les produits NVIDIA Quadro », conclut Chernyakov. « Nous avons obtenu des résultats excellents, en repoussant les limites de la visualisation. »

Le poste de travail utilisant les solutions graphiques professionnelles NVIDIA est également relié à un système d'affichage sur casque en couleur avec un « capteur de position », qui donne à l'utilisateur l'impression d'être dans une combinaison spatiale. Deux joysticks multifonctionnels permettent de réaliser de nombreuses tâches, comme le choix des outils requis, la sélection d'échantillons terrestres et le positionnement d'instruments scientifiques sur le terrain.

Martian Rover

Les cosmonautes et astronautes en orbite ont également participé à l'atterrissage du projet Mars-500 avec la technologie de vision en stéréoscopie NVIDIA 3D Vision. Une partie du contenu préparé pour le modèle de réalité virtuelle en 3D a été copiée vers les notebooks des chercheurs. Cette technique permet d'offrir des images 3D en stéréoscopie haute qualité, afin de fournir le niveau requis de pression psychophysiologique dans le cadre de l'étude.

*Les modèles 3D de réalité virtuelle, les effets physiques, les astronautes, les rovers et les autres effets graphiques ont été créés avec des solutions logicielles de Presagis, DI-Guy, CMLabs Vortex et DiSTI.

Projet de réalité virtuelle MARS-500 (photos et vidéos) – http://mars500.jcsi.ru/gallery.html

Autres liens:
http://mars500.imbp.ru/en/index_e.html
http://mars500.jcsi.ru/



 
 
 
 
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest