ACTUALITES

NVIDIA apporte sa contribution à la communauté Open Source avec son compilateur CUDA

Grâce à la compatibilité GPU du compilateur LLVM couramment utilisé, l'exploitation du calcul GPU s'étend sur une vaste gamme de langages de programmation

NVIDIA Corporation:   
Stéphane Quentin
Southern Europe Product PR Manager
NVIDIA
Email: squentin@nvidia.com
Direct: +33 1 55 63 84 93

Agence de Relations Presse   
OXYGEN
Christophe Dugenet
nvidia@oxygen-rp.com
Tél : +33 141 11 23 91
www.oxygen-rp.com

SANTA CLARA, Californie le 9 mai 2012 - NVIDIA a annoncé aujourd'hui que LLVM, l'un des principaux compilateurs Open Source de l'industrie, prend désormais en charge les GPU de NVIDIA. Cette compatibilité augmentera de manière très significative le nombre de catégories de chercheurs, d'éditeurs de logiciels indépendants (ISV) et de langages de programmation qui vont pouvoir bénéficier des avantages de l'accélération GPU.

LLVM est une infrastructure de compilateur Open Source largement utilisée. Elle est conçue de manière modulaire, ce qui facilite l'ajout de compatibilité à de nouveaux langages de programmation et à de nouvelles architectures de processeur. Le compilateur CUDA® apporte la compatibilité avec C, C++ et Fortran pour l'accélération d'application grâce au traitement massivement parallèle des GPU de NVIDIA®. Pour apporter des changements du code source du compilateur CUDA, NVIDIA a travaillé avec les développeurs de LLVM sur le cœur de LLVM et le traitement parallèle de tâche finale. Ainsi, les programmeurs pourront développer des applications pour des accélérateurs GPU, en utilisant une sélection étendue de langages de programmation, ce qui rend le calcul GPU plus accessible et plus répandu que jamais.

LLVM est compatible avec une large gamme de langages de programmation et d'interfaces, dont : C/C++, Objective-C, Fortran, Ada, Haskell, Java bytecode, Python, Ruby, ActionScript, GLSL et Rust. Par ailleurs, c'est aussi cette infrastructure de compilateur que NVIDIA utilise pour son architecture CUDA C/C++, de même que des entreprises de premier plan, comme Apple, AMD et Adobe.

"Double Negative a transposé leur solveur de dynamique des fluides pour utiliser leur langage spécifique au domaine,Jet, qui est basé sur LLVM," déclare Dan Bailey, Chercheur de Double Negative et participant au projet LLVM."Outre la prise en charge les architectures existantes,le nouveau compilateur Open Source LLVM de NVIDIA leur a permis de compiler facilement le code hautement optimisé pour les architectures GPU de NVIDIA, et ce, afin d'accélérer massivement le calcul de simulations utilisées dans les effets spéciaux cinématographique."

"MathWorks utilise des composants de la chaîne de compilation de LLVM pour ajouter la compatibilité GPU au langage MATLAB", affirme Silvina Grad-Freilich, Directeur Marketing de la division calcul parallèle chez MathWorks. "La compatibilité GPU avec le compilateur open source LLVM est précieuse pour la communauté technique que nous servons."

"Le code que nous avons fourni à LLVM est basé sur les produits éprouvés grand public CUDA, ce qui donne aux programmeurs l'assurance d'une fiabilité et d'une compatibilité complète avec les centaines de millions de GPU NVIDIA installés dans les PC et les serveurs d'aujourd'hui", souligne Ian Buck, Directeur Général du département logiciel de calcul GPU de NVIDIA. "Le calcul GPU prend véritablement une nouvelle tournure en donnant auxchercheurs et aux programmeurs une quantité incroyable de souplesse et de choix dans les langages de programmation et les architectures matérielles pour leurs applications de prochaine génération."

Pour télécharger la dernière version du compilateur LLVM avec la compatibilité GPU de NVIDIA, rendez-vous sur le site web de LLVM .

Pour en savoir plus sur le calcul GPU, visitez le site web de NVIDIA. Pour en savoir plus sur CUDA ou télécharger la dernière version en date, allez sur le site web de CUDA. Pour plus de nouveautés NVIDIA, d'information sur la société et ses produits ou encore de vidéos/images, rendez-vous sur le newsroom NVIDIA .

À propos de NVIDIA
NVIDIA (NASDAQ : NVDA) a révolutionné le monde de l’informatique en inventant le processeur graphique (GPU) en 1999. Aujourd’hui, les nouveaux processeurs NVIDIA boostent une grande gamme de produits allant des smartphones aux supercalculateurs. Les processeurs mobiles de NVIDIA équipent les téléphones portables, les tablettes et les systèmes automobiles d'information/divertissement. Les joueurs PC profitent des GPU NVIDIA pour vivre une expérience époustouflante et immersive. Les professionnels les utilisent - entre autres - pour créer des effets spéciaux pour l’industrie du cinéma et pour concevoir des produits allant des clubs de golf aux avions de ligne. Quant aux chercheurs, ils exploitent la puissance des GPU pour repousser les frontières de la science avec le calcul haute performance. NVIDIA détient actuellement plus de 4500 brevets d’invention, qui ont donné naissance à des évolutions incontournables de l’informatique moderne. Pour plus d’informations, rendez-voussur www.nvidia.fr.

Certaines déclarations contenues dans ce communiqué de presse, y compris, mais non limité à des déclarations comme: l’impact et les avantages des GPU NVIDIA ; les effets des brevets de la société sur l'informatique moderne sont des énoncés prospectifs qui sont assujettis à risques et incertitudes qui pourraient entraîner des résultats sensiblement différents que les attentes. Les éléments importants qui pourraient donner lieu des résultats réels différents sont : la conjoncture économique mondiale, notre dépendance envers des tiers à fabriquer, assembler, conditionner et tester nos produits; l'impact du développement technologique et de la concurrence, le développement de nouveaux produits et de nouvelles technologies ou les améliorations de nos produits et de nos technologies; la confiance du marché pour nos propres produits ou pour ceux de nos partenaires; la conception, les défauts de fabrication ou de logiciels, les changements dans les préférences ou les attentes des consommateurs, les changements de normes de l'industrie et des interfaces, la perte inattendue de performance de nos produits ou technologies une fois intégrés dans les systèmes, ainsi que d'autres facteurs détaillés de temps à autre dans les rapports que NVIDIA dépose auprès de la Securities and Exchange Commission, ou SEC, y compris son formulaire 10-K pour l'exercice financier terminé le 29 janvier 2012. Des copies des rapports déposés auprès de la SEC sont affichées sur le site Web de la société et sont disponibles auprès de NVIDIA sans frais. Ces énoncés prospectifs ne sont pas des garanties de performances futures et ne sont valables qu'à la date des présents et, sauf si la loi l'exige, NVIDIA décline toute obligation d'actualiser ces énoncés prospectifs pour refléter des événements ou circonstances futurs.

###

© 2012 NVIDIA Corporation. Tous droits réservés. NVIDIA, le logo NVIDIA et CUDA sont des marques commerciales et/ou des marques déposées de NVIDIA Corporation aux Etats-Unis et dans d'autres pays. Les autres noms de produits et de sociétés peuvent être des marques déposées des sociétés respectives auxquelles ils sont associés. Caractéristiques, prix, disponibilité, et spécifications sont sujets à changement sans préavis.