Actualités

NVIDIA Maximus offre de nouvelles opportunités à la société de production Lightdog Films
Lightdog Films Case Study Image
Lightdog Films Case Study Image Lightdog Films Case Study Image
Lightdog Films Case Study Image Lightdog Films Case Study Image
Lightdog Films Case Study Image Lightdog Films Case Study Image
Lightdog Films Case Study Image Lightdog Films Case Study Image

Grâce à la plateforme Maximus, des effets multiples sont intégrés dans la scène finale via Cinema 4D de Maxon et Turbulence FD de Jawset.

Lightdog Films est une société de production installée à Los Angeles qui conçoit des effets visuels pour l’industrie cinématographique, la télévision et la communication publicitaire. Marc Leidy, fondateur de Lightdog Films, a supervisé les effets spéciaux de Conan le Barbare, L'Incroyable histoire de Winter le dauphin, Glee 3D, et a notamment travaillé pour des clients comme T-Mobile, Starz et Lionsgate.

DÉFI

M. Leidy utilise la solution Cinema 4D Studio de Maxon pour la gestion et la création de nombreux effets spéciaux. Pour les simulations de fluides gazeux, le studio s’appuie sur le plug-in TurbulenceFD de Jawset Computing, intégré à Cinema4D et accéléré par les GPU. Pour la création d’effets spéciaux, Lightdog Films utilisait auparavant TurbulenceFD sur un poste de travail traditionnel équipé d'un seul GPU, qui gérait à la fois les tâches d'affichage vidéo et de simulation. Même si le plug-in TFD s'exécutait beaucoup plus vite que sur le CPU, les tâches simultanées de simulation et d'affichage sur le GPU mobilisaient l’ensemble du poste de travail, interrompant ainsi le flux de travail général et les opérations de création.

Pour Nothing Safer, le récent projet de science-fiction développé en interne par Lightdog Films, Leidy voulait placer la barre encore plus haut pour les effets spéciaux de feu et de fumée, avec notamment une séquence dans laquelle un canon à énergie brûlante tire à plusieurs reprises sur une sphère de protection. « Même si l'utilisation d'un seul GPU accélérait les choses, l’ensemble du processus restait extrêmement haché, » se souvient Leidy. « Notre flux de travail était constamment interrompu, et nous ne pouvions jamais maintenir notre élan créatif. En matière de production cinématographique, nos simulations nécessitent plusieurs itérations et doivent pouvoir supporter des changements de façon interactive. Mais, avec un seul GPU, il faut attendre la fin de chaque simulation avant de poursuivre. Cette contrainte limitait toutes nos actions, nous forçant à travailler avec des modèles et des volumes à résolution moins élevée. Nous adorions l'accélération qu'offrait le GPU, mais les contraintes étaient trop importantes. »

Travailler avec des modèles et textures basse résolution permettait à Leidy de bénéficier d'une certaine interactivité, aux dépens de la résolution et de la précision de l'image. Ce n'est qu'après des tests exhaustifs que le studio pouvait enfin obtenir un rendu en haute résolution. Cependant, le système restait ensuite complètement inutilisable, le GPU étant bloqué par les tâches de calcul. Les changements de dernière minute étaient souvent impossibles.

SOLUTION

Lightdog Films a adopté la technologie NVIDIA Maximus pour éviter ces problèmes d'interruption et de perte de temps. Grâce à une configuration performante basée sur un GPU Quadro K5000 et un GPU Tesla K20, la plateforme Maximus permet de traiter les opérations graphiques sur le GPU, tandis que le deuxième GPU gère les tâches de calcul. Cette configuration offre ainsi une excellente accélération GPU sans interrompre le flux de travail ou les performances.

Lightdog Films a immédiatement constaté la différence. En adoptant Maximus, le studio a instantanément optimisé son flux de travail. « Le changement majeur, c’est que je peux désormais traiter mes simulations et continuer de travailler sur la station de travail, car chaque carte graphique gère des tâches différentes et libère tout le processus », explique Leidy. « Par exemple, pour ce plan spécifique où les pistolets tirent du plasma surchauffé, j'avais auparavant besoin de toutes nos ressources de calcul pour finaliser la scène. Aujourd’hui, avec Maximus, on peut le faire sur une seule station de travail en quelques minutes seulement. C'est vraiment incroyable. »

« Maximus a vraiment révolutionné notre flux de travail », poursuit Leidy. « Avant, lorsque nous travaillions sur des éléments tels que de la fumée, le processus était très long. Il y avait beaucoup d'attente entre les itérations, et si on faisait une erreur, il fallait tout recommencer. Maintenant, grâce à Maximus et à l'accélération GPU de TFD par Jawset, nous pouvons travailler de façon interactive. Certains plans que je ne pouvais tout simplement pas réaliser auparavant peuvent maintenant être accomplis en interne. Avec Maximus, c'est comme si nous avions deux postes de travail réunis en un seul. Cette polyvalence me permet de tester des opérations dans lesquelles je n'aurais jamais osé me lancer auparavant. »

IMPACT

Lightdog Films Case Study Image

Les logiciels Cinema 4D de Maxon et Turbulence FD de Jawset exécutent une simulation de fluides en temps réel accélérée par les GPU NVIDIA Tesla.

Maximus a révolutionné le flux de travail de Lightdog Films, permettant ainsi d'améliorer la qualité et le volume du travail livré aux clients. « Lorsque nous acceptons des missions commerciales extérieures, nous les facturons en tant qu'indépendants, et non à un taux fixe », poursuit Leidy. « Maximus nous permet d'accomplir notre travail beaucoup plus rapidement, et nous offre un double avantage : tout d'abord, nous donnons entière satisfaction à nos clients car ils obtiennent une valeur horaire beaucoup plus intéressante ; ensuite, nous pouvons accepter davantage de travail. Notre RSI est donc incroyable. »

Maximus apporte également d'autres avantages économiques à Lightdog. « La facture soumise aux clients dépendait souvent de l’utilisation ou non d’une partie de leurs ressources internes, telles que des fermes de rendu », explique Leidy. « Avec Maximus, nous avons beaucoup moins recours à des fermes de rendu tierces : je peux réaliser presque tout sur ma machine. Par conséquent, je n'ai pas besoin d'utiliser les ressources des clients, ce qui diminue les coûts pour les deux parties. Cela apporte également de nouvelles opportunités pour de petites entreprises comme la nôtre. Nous pouvons désormais développer nos propres projets et produire des visuels irrésistibles nous donnant un avantage concurrentiel substantiel. Maximus nous permet de contourner les obstacles typiques : c'est comme si nous avions toute une ferme de rendu dans un seul ordinateur. Ce gain de performances nous permet de travailler beaucoup plus vite, plus intuitivement, plus interactivement. Nous pouvons finaliser des créations à une échelle auparavant inaccessible. »

Leidy est enthousiaste à l'idée d'utiliser Maximus dans tous les domaines de son pipeline de production. « Le développement est le point fort de Maximus : en effet, les différents éléments d'un plan nécessitent beaucoup de coordination. Aussi, plus je peux voir de détails à l'avance, mieux c'est. Grâce à la configuration Maximus, nous pouvons réaliser davantage d'itérations en moins de temps. Cela nous apporte un grand nombre d’avantages dans les étapes les plus précoces et importantes du cycle d'effets spéciaux, qui se répercutent ensuite tout au long du processus. »

Leidy conclut : « La capacité à travailler de manière interactive avec des éléments aussi complexes que la fumée et le feu est terriblement importante. Alors que je travaillais sur un ou deux éléments par plan et un ou deux plans à la fois, je peux désormais gérer cinq ou six éléments par plan et cinq ou six plans à la fois, tout ceci en gagnant du temps ! Pour schématiser, je dispose aujourd’hui d'une plus grande toile et d'un plus grand pinceau pour raconter des histoires encore plus belles. Avec Maximus, la machine n'est plus un frein : ma seule limite est celle de mon imagination. »

Lightdog Films Case Study Image

Lightdog Films Case Study Image

Lightdog Films Case Study Image

Lightdog Films Case Study Image

Lightdog Films Case Study Image

Lightdog Films Case Study Image

Lightdog Films Case Study Image

Lightdog Films Case Study Image

Lightdog Films Case Study Image

Lightdog Films Case Study Image