Actualités

« Kikoriki. The Beginning », première production russe de 3D en stéréoscopie animée par les technologies NVIDIA

 
 

Voici « Krash », un lapin mignon et plein d’énergie !
Voici « Krash », un lapin mignon et plein d’énergie !

Pour le studio d'animation Petersburg Animation Studio (groupe Riki) , et l'industrie de l'animation russe dans son ensemble, « Kikoriki. The Beginning» est une grande avancée, car il constitue le premier long-métrage de 3D en stéréoscopie réalisé à l'aide d'une installation stéréoscopique à deux caméras. Grâce aux solutions graphiques professionnelles NVIDIA® Quadro®, les animateurs du studio russe Petersburg Animation Studio ont pu optimiser leur pipeline de production en 3D et produire un film à la hauteur des standards mondiaux de l'animation.

Le long-métrage d’animation russe « Kikoriki. The Beginning » sortira en décembre 2011. Loin d’un simple conte de héros, un genre pourtant populaire auprès des enfants russes, « Kikoriki. The Beginning » se déroule en plein cœur d'une métropole moderne où vivent des millions de « Kikoriki » câlins, entourés de gratte-ciel immenses, de bus rapides, de trains et d'objets volants.

SOLUTION
Petersburg Animation Studio
Petersburg Animation Studio

« Nous faisions face à un défi complexe : créer un film d’animation destiné non seulement au public russe, mais aussi aux spectateurs du monde entier », explique Nadezhda Kuznetsova, PDG du studio Petersburg Animation Studio. « La qualité de la production était très importante à nos yeux, car « Kikoriki. The Beginning » n'est que le premier volet de trois longs-métrages sur l'univers des Kikoriki. Nous savions qu'il nous fallait capturer et éblouir le public avec ce film, afin qu'il puisse attendre les deux suivants avec enthousiasme. »

Kuznetsova explique que le projet était initialement prévu en 2D, mais que lorsque la production a commencé, les producteurs ont estimé que la 3D en stéréoscopie serait une meilleure option pour cette aventure animée. Pour optimiser la qualité de l'image, l'équipe de création a décidé de produire le film en 3D en stéréoscopie au lieu d'opter pour une conversion 2D-3D.

SOLUTION
Le directeur du studio Petersburg Animation Studio, Denis Chernov, au travail sur le matériel de 3D en stéréoscopie
Le directeur du studio Petersburg Animation Studio, Denis Chernov, au travail sur le matériel de 3D en stéréoscopie

L'utilisation de NVIDIA® 3D Vision™ Pro a offert à l'équipe une solution efficace et fiable pour obtenir une visualisation haute qualité d'objets à grande échelle, en 3D en stéréoscopie et sur grand écran. Cette solution comprend des lunettes actives à obturateurs 3D Vision Pro et des capacités de communication à RF (120 MHz).

« Nous sommes passés à une version récente de la suite Autodesk Maya avec un support stéréo intégré et un support pour NVIDIA 3D Vision Pro », explique Oleg Muranov, directeur technique du studio Petersburg Animation Studio. « Cette solution nous a permis de reconstruire rapidement une vue mono-caméra en vue stéréoscopique. Les lunettes stéréo actives à obturateurs NVIDIA 3D Vision Pro utilisées pour prévisualiser le projet ont considérablement accéléré nos procédures de travail. Cette solution peu onéreuse nous a permis d'accélérer notre flux de travail pour nous adapter à la production 3D. »

Le pipeline de production du studio comprend aujourd'hui Autodesk Maya pour l'animation 3D, RenderMan Pro Server de Pixar et RenderMan Studio, le logiciel de composition Nuke (The Foundry), qui prend également en charge NVIDIA 3D Vision Pro, et Adobe Premiere Pro CS5 pour l'édition. Toutes ces applications sont optimisées pour une exécution sur les processeurs graphiques (GPU) professionnels NVIDIA Quadro. Grâce à l'optimisation GPU du moteur de lecture Mercury (un composant-clé d'Adobe Premiere Pro CS5), le contenu final a pu être manipulé en temps réel lors de l'utilisation d'Adobe Premiere Pro. Cerebro de CineSoft a été utilisé pour la gestion de production et la collaboration, ainsi que pour le stockage et l'échange de fichiers.

Le système Cerebro est équipé du lecteur d'édition Mirada, qui permet de prévisualiser les fichiers vidéo et les images stockés et d'enregistrer des commentaires audio et vidéo, le tout pendant la révision des séquences. De plus, les solutions graphiques professionnelles Quadro permettent à Mirada d'afficher de gros fichiers graphiques (jusqu'à 32 000 pixels de largeur) et d'obtenir une correction chromatique préliminaire et complète avec les pixel shaders. De plus, la version Mirada Pro prend en charge différentes technologies pour l'affichage de la 3D en stéréoscopie, dont la solution NVIDIA 3D Vision Pro.

Muranov ajoute : « Le module Mirada Pro, avec prise en charge de la prévisualisation stéréo, et les commentaires en mode stéréo sur une profondeur de cadre différente ont considérablement simplifié le travail de nos superviseurs et producteurs. »

IMPACT
L'équipe de Kikoriki, enfin... ses personnages
L'équipe de Kikoriki, enfin... ses personnages

Le studio Petersburg Animation Studio a évalué plusieurs technologies avant d'établir son pipeline pour « Kikoriki. The Beginning ». Il a choisi la meilleure solution de sa catégorie. Quadro et 3D Vision Pro, des produits professionnels de NVIDIA fiables qui ont déjà fait leurs preuves en matière de production, ont permis d’optimiser l’efficacité dans tous les aspects du processus de production. L'utilisation de ces produits et technologies NVIDIA a permis non seulement de produire un film de 3D en stéréoscopie, mais aussi d'en faire une réussite pour l'équipe du studio Petersburg Animation Studio.

Le résultat final est positif pour tous. Les publics du monde entier apprécieront bientôt « Kikoriki. The Beginning » avec une incroyable 3D en stéréoscopie, tandis que l'équipe de production du studio Petersburg Animation Studio a pu réaliser son projet ambitieux tout en respectant son budget, le tout sans faire de compromis sur la qualité d'image.



 
 
 
 
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest