NVIDIA puise dans la puissance de traitement des GPU GeForce pour faire plus que du graphique

 
 

NVIDIA Corporation:   
  
Stéphane Quentin
Product PR Manager France/Belgium
Email: squentin@nvidia.com
Direct: +33 1 55 63 84 93
http://www.nvidia.fr

Agence de Relations Presse:  
  
Actual Public Relations
Pascale Desmaele
pascale@actual.fr
Tél : 01 41 10 41 12 / 19- Fax : 29
http://www.actual.fr

NVIDIA puise dans la puissance de traitement des GPU GeForce pour faire plus que du graphique

Le nouveau pack logiciel grand public utilise la technologie NVIDIA CUDA pour améliorer les performances au-delà du graphique sur GPU NVIDIA GeForce.

SANTA CLARA, CA – 12 août 2008 – Les consommateurs réclament des performances hallucinantes – pour faire tourner dans les meilleures conditions leur tout nouveau jeu ou bien pour se sentir socialement responsable et partager la puissance de traitement de leur PC en aidant la recherche médicale. Aujourd’hui, NVIDIA Corporation, leader mondial des technologies informatiques visuelles, vient de leur faciliter la chose en annonçant un ensemble d’applications non graphiques qui exploite la puissance de leur carte graphique GeForce®. Le Pack GeForce Power comprend le client de repliement de protéines en informatique partagée Folding@home de l’université de Stanford et une version d’essai du transcodeur vidéo Badaboom d’Elemental Technologies. Disponible par téléchargement gratuit dès maintenant sur le site : www.nvidia.fr/forcewithin, ces applications font partie d’un grand nombre d’autres applications qui utilisent la puissance du processeur graphique NVIDIA GeForce et de la technologie de programmation C CUDA pour améliorer grandement les performances d’applications non graphiques en transférant la charge du CPU vers un GPU plus efficace.

Plus de 80 millions de GPU GeForce 8 et au-delà aujourd’hui dans la nature sont compatibles CUDA et il s’agit là de la plus grande base installée de processeurs parallèles généralistes jamais constituée. La même architecture qui apporte la puissance graphique sur écran pour les jeux vidéo convient parfaitement à d’autres types d’applications. La nouvelle génération de GPU NVIDIA GeForce apporte au moins 240 cœurs de processeurs, à comparer aux quatre cœurs d’un CPU haut de gamme. N’importe quel procédé qui peut être divisé en de multiples éléments et tourner en parallèle peut être programmé pour bénéficier de l’énorme potentiel du GPU.

NVIDIA a d’abord annoncé sa technologie de programmation CUDA en 2007, pour apporter aux développeurs de logiciels un environnement de programmation basé sur le langage C afin de faciliter la création d’applications tournant sur des GPU NVIDIA. De nombreuses applications commerciales et scientifiques ont adopté la technologie CUDA et maintenant c’est au tour des applications grand public d’émerger et de tirer profit de cette technologie.

« Le logiciel d’Elemental, s’il fonctionne vraiment comme ce que nous avons vu jusqu’à maintenant, a le potentiel pour devenir un élément perturbateur à la fois des mondes GPU et CPU », a déclaré Anand Shimpi, directeur et rédacteur en chef d’AnandTech.com. « L’encodage vidéo a toujours été un domaine où les CPU Intel étaient très performants, mais si l’encodeur vidéo le plus rapide s’avère être un GPU NVIDIA, cela pourrait signifier que les performances dans ce domaine s’affranchiraient du microprocesseur et qu’il vous suffirait alors d’un bon GPU NVIDIA. »

Badaboom d’Elemental Technologies est un programme de transcodage vidéo qui convertit des fichiers vidéo en autres formats. Par exemple, le programme peut convertir un fichier MPEG sur un iPod ou tout autre appareil portatif. Le transcodage vidéo peut être l’une des tâches les plus consommatrices en temps des loisirs numériques. La conversion d’un film de deux heures, par exemple, peut prendre au moins six heures lorsqu’on utilise le CPU de l’ordinateur. Cependant, avec Badaboom utilisant le GPU, la conversion est 18 fois plus rapide qu’avec les méthodes traditionnelles, ne prenant que quelques minutes et pendant ce temps, elle libère le CPU pour faire d’autres tâches en parallèle comme gérer ses emails et surfer sur le web.

Le programme d’informatique partagée Folding@home de l’université de Stanford s’attaque aux demandes de traitement intense de la recherche médicale, en donnant aux consommateurs la possibilité de partager leur puissance informatique afin d’aider à trouver un traitement à une maladie. En tournant 140 fois plus rapidement sur un GPU NVIDIA que sur un CPU, Folding@home utilise les cycles informatiques inexploitées pour faire des calculs scientifiques. Folding@home étudie le repliement des protéines, c’est-à-dire la façon dont elles s’assemblent dans notre corps. Les biologistes simulent le repliement des protéines pour comprendre comment ce phénomène se passe aussi rapidement et sûrement, ou découvrir ce qui arrive si cela ne se passe pas normalement. Des maladies comme l’Alzheimer, la fibrose cystique, la maladie de la vache folle, une forme héréditaire de l’emphysème, et de nombreux cancers devrait résulter d’un mauvais repliement des protéines. Le client Folding@home est un programme gratuit qui tourne en tâche de fond du PC, ce qui permet à tout le monde d’avoir un impact réel sur la recherche d’un traitement pour ces maladies.

Le contenu compatible CUDA de ce premier pack GeForce Power est disponible gratuitement sur le site www.nvidia.fr/forcewithin. Plus d’informations sur le transcodeur vidéo Badaboom se trouvent sur www.badaboomit.com et http://folding.standford.edu sur Folding@home.

À propos de NVIDIA
NVIDIA est le leader des technologies de traitement visuel et l’inventeur du GPU, processeur de hautes performances qui génère des graphiques interactifs à couper le souffle sur les stations de travail, les PC, les consoles de jeux et les appareils mobiles. NVIDIA sert le marché des loisirs et grand public avec ses produits GeForce®, le marché de la conception et de la visualisation professionnelle avec ses produits Quadro et le marché  informatique de hautes performances (HPC) avec ses produits Tesla. NVIDIA a son siège à Santa Clara, en Californie, et possède des bureaux en Asie, en Europe et sur le continent américain. La conférence NVISION 08 organisée par NVIDIA se tiendra du 25 au 27 août 2008 à San Jose, en Californie. Pour de plus amples renseignements, consultez le site www.nvidia.fr et www.nvision2008.com.

Copyright© 2008 NVIDIA Corporation. Tous droits réservés. Les noms des sociétés et/ou des produits peuvent être des marques déposées et/ou des marques appartenant à leurs sociétés respectives. Les fonctions, les prix, les disponibilités et les spécifications sont sujets à des changements sans avertissement.

Note aux journalistes : Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur NVIDIA, visitez la salle de presse à l’adresse http://www.nvidia.fr/page/press_room.html.



 
 
 
 
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest