Technologies

G-Sync
divider

COMMENT FONCTIONNE NVIDIA G-SYNC ?

Avec la technologie d’affichage révolutionnaire NVIDIA G-SYNC™, voyez vos jeux différemment !

En synchronisant la fréquence de rafraîchissement de l’écran avec le GPU, la technologie G-SYNC élimine les problèmes de latences, de déchirures et de saccades pour vous faire vivre une expérience de jeu beaucoup plus fluide, rapide et immersive.

Pour les joueurs du monde entier, chaque image compte : c'est pourquoi NVIDIA G-SYNC vous garantit des performances visuelles à toute épreuve. Les décors apparaissent instantanément, les objets sont plus nets et précis, et votre expérience de jeu s'en trouve encore plus fluide et réactive. Au final, vous ne perdez plus une seule seconde et vous pouvez enfin prendre l'avantage, en multijoueur comme en solo. Chaque jeu s'affiche comme il devrait... pour votre plus grand plaisir !

 

Le problème : les anciennes technologies d'affichage

Lors de leur développement initial, les téléviseurs s’appuyaient sur une structure à tubes cathodiques (aussi appelée structure CRT, de l’anglais « Cathode Ray Tube »), qui fonctionne en scannant un flux d’électrons sur la surface d’un tube recouvert de matière phosphorescente. Quand les électrons frappent cette surface, une lumière est émise à partir du tube afin de former un point concentré, ou « pixel ». S’ils sont activés suffisamment rapidement, ces pixels parviennent à créer une image animée. On a aujourd’hui du mal à y croire, mais ces premiers téléviseurs ne dépassaient pas un rafraîchissement de 60 Hz en raison de la fréquence du courant alternatif utilisé en Amérique du Nord pour tous les appareils électroniques. Pour faciliter leur production, mais également pour réduire les interférences avec l’écran, tous les appareils électroniques ont donc adopté le même taux de rafraîchissement.

Au début des années 80, quand les premiers PC grand public sont arrivés sur le marché, la technologie CRT utilisée dans les téléviseurs s'était largement démocratisée. Elle s’est donc imposée comme la méthode la plus simple et la plus abordable pour développer des moniteurs d’ordinateurs. Les taux de rafraîchissement fixes à 60 Hz sont devenus le standard de l’industrie, et les constructeurs de PC ont dû s’en accommoder alors qu'il était loin d’être parfait. Au cours des trois dernières décennies, et quand bien même les technologies d’affichage ont évolué du CRT vers les systèmes LCD et LED, aucune société majeure n’a cherché à remettre en cause ce modèle. À ce jour, pour l’affichage sur PC, la pratique la plus répandue est encore celle qui consiste à synchroniser le processeur graphique (GPU) au taux de rafraîchissement du moniteur.

Malheureusement, les cartes graphiques ne peuvent qu’offrir un rendu à vitesse variable. Le nombre d’images qu’elles fournissent par seconde varie donc considérablement d’une scène à l’autre, selon la charge du GPU. Ainsi, pour un taux de rafraîchissement fixe, comment harmoniser convenablement les images entre le GPU et l’écran ? La première méthode consiste tout simplement à ignorer le taux de rafraîchissement du périphérique d'affichage et à actualiser l’image envoyée vers l’écran au milieu du cycle de rafraîchissement. Dans ce cas de figure, la synchronisation verticale (ou V-Sync) est désactivée. C’est la méthode utilisée par défaut par la plupart des joueurs. Seul problème : si un cycle de rafraîchissement affiche deux images, une ligne de déchirure apparaît invariablement sur l’écran. Cet artefact visuel est évidemment dérangeant. À l’inverse, en activant la V-Sync, on peut éliminer les déchirures en forçant le GPU à reporter l’actualisation des images jusqu’au cycle suivant de rafraîchissement. Cependant, on augmente en même temps les saccades car le GPU et l’écran s’actualisent à des fréquences différentes, et cela occasionne également des problèmes de latence (le délai est plus long entre le moment où vous tapez une commande sur votre clavier et celui où l’action correspondante s’affiche à l’écran).

Pire encore, il arrive que certains joueurs souffrent de problèmes oculaires quand ils sont exposés trop longtemps à des saccades d’images, et d’autres vont développer des migraines. C’est dans ce contexte que nous avons proposé, en 2012, une technologie baptisée Adaptive VSync (synchronisation verticale adaptive). Cependant, malgré son efficacité indiscutable, la synchronisation verticale adaptive n’a pas réussi à faire entièrement disparaître les problèmes de latence, c’est pourquoi elle n’est pas applicable aux rencontres de sport électronique (e-Sport) ni aux joueurs professionnels. Ces derniers ont donc continué à optimiser et à modifier eux-mêmes les paramètres de leur matériel de jeu afin d’accélérer les temps de réponse et de réduire les délais d’affichage.

 

La solution : NVIDIA G-SYNC

Découvrez vite la technologie NVIDIA G-SYNC, qui élimine les problèmes de latence, de déchirures et de saccades. Pour parvenir à un tel niveau d’innovation, NVIDIA a choisi de synchroniser le moniteur-hôte à la sortie du GPU (au lieu de synchroniser le GPU au moniteur). Vous obtenez ainsi un rendu net, rapide et fluide qui va redéfinir votre expérience de jeu.

Les plus grands noms de l’industrie - comme John Carmack, Tim Sweeney, Johan Andersson et Mark Rein - ont d’ores et déjà plébiscité la technologie NVIDIA G-SYNC, absolument révolutionnaire. De nombreux pro gamers et ligues de sport électronique se pressent également pour tester NVIDIA G-SYNC, exposant enfin les véritables qualités et réflexes de chaque joueur en réduisant le délai imparti entre les commandes au clavier et les actions à l’écran. Et en interne, dans les locaux de NVIDIA, les joueurs les plus acharnés ont rapidement dominé les sessions de jeu en LAN, en profitant de la technologie G-SYNC pour prendre un avantage décisif... aussi bien sur leur PC de bureau que sur leur PC portable.

Si vous faites partie de cette catégorie de joueurs, constamment à la recherche de l'expérience de jeu la plus fluide, rapide et réactive... alors les écrans et les PC portables NVIDIA G-SYNC feront toute la différence ! Véritable innovation en matière d’affichage, NVIDIA G-SYNC va redéfinir la façon dont vous appréhendez chaque jeu.