Back
LIENS CORRESPONDANTS

Filtrage et mélange de textures 64 bits

 
 

Des images plus riches et plus vraies avec la série de GPU GeForce 6

La série de GPU NVIDIA® GeForce™ 6 intègre de nouvelles technologies extraordinaires qui facilitent la création d’effets époustouflants dans les jeux et les autres applications en temps réel en 3D. Novatrice, son architecture donne aux développeurs la puissance matérielle dont ils ont besoin pour créer des images sublimes gorgées de détails qui n’affaibliront pas votre PC.

Une conception superscalaire
La série NVIDIA GeForce 6 inclut une nouvelle architecture de shaders superscalaire exclusive, qui double le nombre des opérations pouvant être effectuées par cycle par rapport aux architectures traditionnelles. Il en résulte une hausse de performance significative par rapport aux conceptions non-scalaires mono-shader. De plus, cette nouvelle architecture fournit une précision en virgule flottante de 32 bits complète (tout en permettant toujours le recours au mode 16 bits), ce qui permet aux développeurs de créer des images de qualité supérieure dans une gamme élargie de situations en temps réel. Cette conception superscalaire est également la garantie d’une flexibilité accrue au niveau de la programmation. Hausse de performance, flexibilité et mode natif 32 bits : une multitude de calculs et d’opérations complexes au niveau des pixels appartiennent désormais au domaine du possible et autorisent un niveau de sophistication visuelle jamais atteint dans les jeux les plus pointus et les autres applications interactives en temps réel.

Filtrage et mélange de textures 64 bits
Saviez-vous que l’œil humain est plus sensible aux intensités lumineuses faibles et voit les ombres foncées avec davantage de détails que les tons clairs à haute intensité ? Les développeurs rêvent de pouvoir recréer dans leurs jeux toutes les subtilités de coloris, de textures et de luminosité que nous voyons dans le monde réel, pour que le réalisme et le niveau de détails des scènes plongent littéralement le joueur dans le jeu.

  Lighting effects  
  Image utilisée avec l'autorisation de Paula Debevec  
  Cette image illustre l’utilisation du rendu à plage dynamique élevée. Vous remarquerez la qualité photoréaliste de la lumière ; l’incroyable luminosité du soleil qui brille à travers les fenêtres et ses reflets, ainsi que la palette chromatique extrêmement riche des zones les plus sombres.  

Jusqu’à présent, le rendu à plage dynamique élevée (HDR, high dynamic-range rendering), technique de rendu photoréaliste, était limité par les capacités du matériel graphique. Ce n’est plus le cas avec la technologie de filtrage et de mélange de textures 64 bits de NVIDIA ! Cette technologie basée sur le standard OpenEXR d’Industrial Light + Magic, élimine les barrières imposées par le matériel. Les développeurs peuvent maintenant exploiter facilement les fonctions d’ombrage, mélange, filtrage et texturage de pointe proposées pour obtenir des effets précis tels que l’irisation, le motion blur et les ombres douces. Sans compter que les nouveaux GPU GeForce incluent un nouveau système d’anticrénelage à grille orientée offrant des pixels aux coloris encore plus exacts.
effects_fig.2.jpg
Image utilisée avec l'autorisation de Microsoft
  L’image de gauche a été prise sans plage dynamique élevée, l’effet de lumière dans la fenêtre et sur le sol éblouit l’œil. Dans l’image de droite, prise avec une plage dynamique élevée, les effets d’éclairage sont bien plus vrais. Toujours dans l’image de droite, vous remarquerez la subtilité des variations de luminosité au sol et dans le paysage vu par la fenêtre par rapport à l’impression de surexposition qui pénalise l’image de gauche.  
Une nouvelle ère d’effets spéciaux
Pipeline en 32 bits natif, fonctions d’imagerie de pointe : l’architecture superscalaire de la nouvelle série GeForce 6 est synonyme d’améliorations sur le double plan de la vitesse et de la précision et ce, pour une vaste gamme d’opérations d’imagerie et d’effets. De nombreuses opérations devenant ainsi à la portée des jeux et des applications en temps réel, les PC s’animent d’un réalisme cinématique. Nul besoin de transiger, vitesse et qualité marchent désormais de pair, permettant aux développeurs d’implémenter des effets spéciaux impressionnants dans des univers numériques et des scènes complexes. Étendant la précision en virgule flottante à tous les aspects du rendu (ombrage, texturage, filtrage et mélange inclus), des innovations révolutionnaires telles que le filtrage et le mélange de textures 64 bits sont la clé d’une qualité d’image supérieure et d’effets toujours plus fabuleux. La série NVIDIA GeForce 6 fera voler en éclats les dernières barrières qui empêchent le réalisme cinématique d’envahir les mondes virtuels. Distinguer les scènes synthétisées sur ordinateur de celles filmées deviendra toujours plus difficile, bientôt même les pros devront s’y prendre à deux fois.


 
 
 
 
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest