Actualités

La couverture électorale de CNN est couronnée de succès grâce à NVIDIA Quadro

 
 

Jouant sans cesse des coudes dans le monde si concurrentiel de l’information audiovisuelle, les réseaux de diffusion essaient de tirer leur épingle du jeu lors des soirées électorales. Les Américains regardent les informations TV plus qu’à l’accoutumée lors de ces soirées, alors les dirigeants de chaînes font le maximum pour séduire le public. Grâce à des applications graphiques attrayantes en 3D, ces chaînes informent très précisément les électeurs du déroulement et des enjeux des élections dans l’espoir de capter leur attention pour mieux les fidéliser.

CNN

Pour les élections américaines de 2010, CNN a débauché le producteur indépendant Jason W. Odell afin de mettre en place un ambitieux studio virtuel en 3D boosté par NVIDIA Quadro. Baptisé «Matrice électorale de CNN », cet environnement de diffusion en direct présentait les résultats des élections et d’autres données via un affichage 3D absolument stupéfiant. Odell connaît bien CNN et est un expert en matière de production télévisuelle numérique de pointe. En 2008, c’est lui qui a dirigé l’équipe responsable de l’impressionnant «mur de données» pour le réseau TV, mais aussi du tout premier hologramme 3D de diffusion, qui donnait l’impression que le présentateur, affiché exactement à l’échelle, se trouvait réellement dans le studio virtuel.

La matrice électorale de CNN, qui tire admirablement parti des stations de travail 3D boostées par NVIDIA Quadro et du logiciel Vizrt, permettait aux présentateurs d’interagir facilement avec les diverses données et statistiques. L’affichage des données était géré par John King, via des écrans tactiles, et par Ali Velshi, grâce à une tablette. Les téléspectateurs étaient ainsi informés en temps réel de la course aux sièges, que ce soit pour le Sénat ou la Chambre des représentants.

David Bohrman, le vice-président senior et chef du bureau de Washington de CNN, a déclaré dans un entretien publié par TV Newser juste avant les élections de mi-mandat: «Nous maîtrisons les capacités du mur de données et nous souhaitons les quadrupler afin d'exposer la situation aussi clairement que possible. Les téléspectateurs veulent une couverture exhaustive des élections. La technologie de diffusion TV et en ligne de CNN, mise en valeur par les meilleurs experts politiques, va leur offrir une soirée électorale sans équivalent.»

CNN

Création de la matrice électorale de CNN
Pour créer l’environnement de la matrice électorale de CNN, Odell et son équipe ont dû totalement repenser les 460m² du Studio 51 de CNN basé à New York, où les décors et éclairages traditionnels ont laissé place à un nouveau système de tracking par caméra.

«Cette technologie de tracking était la base du nouvel environnement car, une fois que l'installation est parfaitement en place, on peut faire plein de choses très intéressantes», explique Odell. Reconfigurer le studio de CNN pour le tracking n’a pas été chose aisée et on a utilisé la technologie de capture de mouvements Motion Analysis car c’est celle qui couvrait la plus grande surface et qui permettait le réaménagement de l’espace le moins compliqué.»

Le Studio 51 de CNN a été remodelé à l’aide de 48 caméras de mesure, qui ont transformé l’espace en studio virtuel. Un écran vert de 10’x 20’ a été érigé dans le studio, et deux écrans plasma tactiles multi-touch Perceptive Pixel ont été montés verticalement à l’intérieur du mur. Vizrt, partenaire technologique de CNN depuis de nombreuses années, a fourni le moteur graphique de la matrice électorale, le tout étant alimenté par la solution NVIDIA Quadro Digital Video Pipeline (DVP) et les GPU Quadro. Ce système a permis d’afficher les chiffres des élections sous forme de blocs de couleur qui semblaient sortir du sol.

Pour la soirée électorale de 2010, la matrice de CNN comprenait six caméras de tracking dans le studio. Les vidéos extraites de ces caméras alimentaient le système Vizrt, lui-même boosté par les solutions matérielles Quadro de NVIDIA, et les données de tracking Motion Analysis ainsi récoltées nourrissaient le logiciel VizIO. Toutes ces données télémétriques étaient traitées par six VizEngines (soit un moteur par caméra), lesquels contrôlaient chaque aspect opérationnel des caméras: objectif, distance focale, zoom, position, orientation dans le studio, etc.

Les VizEngines propulsés par Quadro permettaient d’afficher chaque scène selon la perspective la mieux adaptée. En ce qui concerne l’incrustation Vizrt, qui bénéficiait de la fonction NVIDIA Shader, il suffisait d’appliquer les données graphiques sur le mur vert à écrans tactiles, alors que les éléments affichés au premier plan étaient contrôlés par commande linéaire.

Gestion graphique en temps réel
CNN «Le plus grand défi consistait à faire fonctionner cet environnement complexe en temps réel», relève Odell. «Montrer les chiffres de votes devant le mur tactile, le tout en direct et en simultané, faisait apparaître énormément d’éléments graphiques. Heureusement, la solution Quadro Digital Video Pipeline a résolu le problème à notre place.»

Quadro Digital Video Pipeline est la seule solution de l’industrie accélérée par les GPU permettant d’acquérir, de traiter et de publier des vidéos en haute résolution dans des environnements de diffusion traditionnels et en 3D. Par ailleurs, c’est la seule plateforme intégrant quatre entrées et deux sorties HD-SDI sur chaque GPU tout en maintenant une puissance de traitement suffisante pour les opérations de rendu. Comme Digital Video Pipeline est capable de prendre les éléments graphiques directement sur la carte graphique et de les envoyer sous forme de signal SDI sans les faire transiter par le bus interne du PC, le processus économise une étape.

«Nous n’aurions pas pu créer la matrice électorale de CNN sans la technologie NVIDIA Quadro. Personne d’autre ne dispose d’un pipeline capable de tout gérer», poursuit Odell.

CNN a également pu compter sur la fiabilité de NVIDIA pour la bonne marche du projet. L’équipe a apporté la dernière touche à l’environnement dynamique de la matrice juste avant la prise d’antenne, elle devait donc avoir une confiance absolue en la technologie de NVIDIA, laquelle s’est avérée totalement fiable. La production en direct était parfaite.

«Quadro Digital Video Pipeline est primordial pour deux raisons», affirme Gerhard Lang, responsable de l’ingénierie chez Vizrt. «D’abord, cette solution possède une latence très faible, ce qui permet aux opérateurs de caméras de ne pas avoir des composants graphiques sur des images en décalage avec le direct, phénomène très perturbant.

Et, surtout, le temps disponible pour le rendu pur est plus appréciable grâce à ce système», continue Lang. «Quadro Digital Video Pipeline n’a besoin que de 2,3 millisecondes par champ pour transférer l’ensemble de la vidéo de l’entrée vers la sortie. Si on considère neuf passes de rendu par Vizrt pour appliquer les effets de rendu, on reste à 16,7 millisecondes de traitement par image en format 60Hz, ce qui nous laisse pas mal de temps pour ajouter des éléments graphiques complexes et des effets supplémentaires. Le rendu final est ainsi hyper réaliste. En fin de compte, la technologie NVIDIA Quadro et les performances accrues offertes aux designers autorisent une créativité encore plus débridée.»

Photos fournies avec l’aimable autorisation de Jason Odell



 
 
 
 
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest