Back

CAO : innovez !

 
 
Grâce aux solutions Quadro FX de NVIDIA, les dessinateurs industriels disposent d'un nouvel outil extraordinaire qui leur permet de visualiser en temps réel leurs créations.

Que vous soyez chargé de la conception d'une pièce, de l'intégration d'un ensemble ou du look général d'un nouveau véhicule, le niveau de réalisme de votre logiciel de CAO a un impact direct sur votre productivité. Plus les matériaux utilisés et le rendu des images sont réalistes, plus vous obtiendrez rapidement et facilement une maquette virtuelle à la fois précise et convaincante. SolidWorks Jigsaw
Imaginez pouvoir visualiser vos maquettes virtuelles sans consacrer des heures aux opérations de rendu qui s'imposent à la moindre modification. Grâce aux solutions graphiques Quadro FX pour stations de travail, les professionnels de la CAO peuvent désormais créer des images d'une qualité exceptionnelle, qui respectent à la lettre le cahier des charges. Ils bénéficient d'un rendu de matériaux (métaux, plastique, caoutchouc, tissus, etc.) en temps réel exceptionnel. Enfin, ils ont la possibilité d'interagir avec des modèles parfaitement ombrés afin de tester différentes solutions et de valider des scénarios d'un simple coup d'œil.

Sanford Russell, responsable du développement du marché professionnel chez NVIDIA, ne cache pas son enthousiasme : " Les matériaux interactifs constituent une avancée formidable dans le domaine de la CAO/FAO. Dès les premières étapes de la conception, un ingénieur peut en effet visualiser un modèle sous tous les angles et se faire une idée nette du produit fini. Il peut tester différents matériaux et alternatives, et repérer les erreurs de conception sans augmenter le temps nécessaire au rendu hors ligne ".


Deux facteurs sont à l'origine de la visualisation précise en temps réel des matériaux. Le premier est l'architecture des Quadro FX. Elle se caractérise par la précision en virgule flottante IEEE 128 bits de NVIDIA (qui offre une variation des couleurs proche de l'infini) et par une précision sous-pixel de 12 bits, qui permet de gommer les anomalies visuelles (grains et fissures, par exemple). Le second est le langage de programmation de haut niveau Cg, un langage qui s'apparente au C. Le Cg permet aux ingénieurs d'appliquer à leurs modèles des nuanceurs ou shaders (matières) en temps réel sophistiqués pendant toute la phase de conception. Autrement dit, ceux-ci peuvent simuler un éventail de caractéristiques physiques virtuellement illimité, notamment des effets d'éclairage et l'aspect physique des surfaces. De plus, ils ont la possibilité de combiner et de modifier immédiatement ces caractéristiques : le styling marche désormais de paire avec la conception.

Les principaux développeurs d'applications de CAO/FAO exploitent les capacités du Cg pour intégrer des matières imitant la réalité à la perfection dans leurs logiciels. C'est le cas, entre autres, de SolidWorks qui a décidé d'incorporer le Cg à la version 2004 de SolidWorks. " Associer la puissance du Cg et du Quadro FX de NVIDIA à SolidWorks ouvre de nouveaux horizons aux utilisateurs.", affirme Ilya Mirman, vice-président Marketing chez SolidWorks. " Pouvoir visualiser les matériaux de façon exacte et en temps réel dès le développement d'un produit améliore la communication et permet, plus appréciable, d'éliminer les erreurs et de réduire les temps ".

M. Russell ajoute " Notre objectif est d'accroître la productivité des ingénieurs. Grâce à la solution Quadro FX de NVIDIA, les utilisateurs de CAO/FAO bénéficient d'un niveau de réalisme accru qui ne peut que se traduire par une efficacité supérieure, des maquettes virtuelles plus abouties et des cycles de production écourtés ".

 

Image de Powerwall reproduite avec l’aimable autorisation de SolidWorks.



 
 
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest