Démo
Téléchargez gratuitement les dernières démos
Alien vs. Triangles

Alien vs. Triangles

Vous en marre de ne pas voir les personnages de jeu vidéo changer d’apparence alors qu’ils encaissent des coups ? C’est désormais du passé. Nous vous présentons aujourd’hui la démo ALIEN VS. TRIANGLES, où les capacités de la tessellation sont mises à contribution pour transformer et détruire un ennemi extraterrestre grâce à la technique de la tessellation multidimensionnelle. Alien vs. Triangles est un véritable exemple concret de l’application de la tessellation sur des personnages à animation dynamique. La tessellation est couramment utilisée pour insuffler des détails géométriques complexes à des surfaces spécifiques. Dans cette démo, cette technique est appliquée à l’apparence de notre extraterrestre, mais va bien plus loin en allant jusqu’à ajouter des détails sur ses surfaces statiques. Plusieurs textures dites de « displacement mapping » sont associées à la surface physique de l’extraterrestre, qui peut alors changer de look sur commande et ainsi bénéficier d’une apparence dynamique et évolutive variant selon les coups que vous lui portez. L’extraterrestre possède trois types de peau : Normal (normale), Spike (épineuse) et Fungus (fongique). Chacune de ces peaux est constituée de « displacement maps » distinctes auxquelles sont liées des textures et des informations de shaders. Dès que vous « infectez » l’extraterrestre avec une peau différente, vous pouvez observer son apparence changer alors qu’il se transforme en un nouveau personnage. L’extraterrestre possède également quatre « displacement maps » qui sont utilisées pour restituer les couches de détérioration de sa peau. Ces couches sont situées à différents niveaux cutanés et sous-cutanés, et elles sont exposées à mesure que vous tirez sur l’extraterrestre à l’aide de votre pistolet laser. Ces couches comprennent un niveau épidermique et trois niveaux composés de muscles et d’entrailles sous sa peau. Une fois endommagées, ces couches sont exposées de manière procédurale et interpolées afin de créer un rendu complexe et saisissant de sa détérioration physique. Nous avons désigné cette technique sous le nom de tessellation multidimensionnelle car elle permet d’alterner de manière dynamique des effets de « displacement mapping » et de tessellation entre les trois types de peau et les 4 couches de chacune d’entre elle, afin de garantir un véritable rendu volumétrique. Cette démo constitue un exemple frappant de la puissance de tessellation des GPU GeForce GTX 500, car ces GPU NVIDIA permettent non seulement de créer des détails graphiques saisissants, mais également d’insuffler un réalisme extraordinaire à l’apparence des personnages virtuels.
[264 MB]
Disponible avec:
GeForce GTX 460 et plus
Date de sortie:
09 November 2010
Caractèristiques:
3D Vision
SLI
DirectX 11
Plateformes supportées (SE):
Windows 7
Windows 7 64-bit