Téléchargements de pilotes

FreeBSD Display Driver – x86

 
Version: 358.16
Date de réalisation: 2015.11.20
Système d’exploitation: FreeBSD x86
Langue: Français
Taille: 55.84 MB
Téléchargez

Nouveautés de la version
Produits supportés
Infos supplementaires
  • Correction d’un problème de régression, lié à la version 358.09, entraînant un rendu incorrect des applications OpenGL en 3D Stéréo avec Quadro Sync sur certains GPU.
  • Correction d’un problème de régression, lié à la version 358.09, pouvant provoquer un blocage des applications OpenGL en 3D Stéréo lors de l’activation des modes SLI AFR, SFR ou SLIAA.
  • Correction d’un problème de régression, lié à la version 358.09, pouvant provoquer un blocage du système lors du lancement d’applications OpenGL simultanément à l’utilisation de certaines topologies SLI Mosaic.
  • Correction d’un bug, lié à la version 358.09, qui pouvait provoquer un crash du kernel en cas d’utilisation de versions disparates de "nvidia.ko" et "nvidia- modeset.ko". Ce problème pouvait survenir si un ancien pack de pilotes était installé après la version 358.09.
  • Correction d’un bug pouvant provoquer un scintillement de certains écrans G-SYNC avec les GPU à architecture Kepler lors de l’exécution d’applications à une faible fréquence d’images.
  • Correction d’un problème de régression pouvant entraîner un blocage des applications OpenGL ou VDPAU avec les modèles Xinemara incluant plusieurs écrans X gérés par le même GPU.
  • Intégration d’un correctif pour permettre le fonctionnement de GLX lorsque les communications sur socket de domaine UNIX sont bloquées entre les ressources GLX au niveau client et au niveau serveur. La charte SELinux par défaut de Fedora 22 interdit par exemple le fonctionnement du pilote NVIDIA 358.09 GLX sous GDM3 :

    https://bugzilla.redhat.com/show_bug.cgi?id=1271401

  • Correction d’un problème de régression, lié à la version 358.09, pouvant provoquer une corruption de l’affichage et le rapport d’un signal incompatible sur les écrans G-SYNC configurés pour l’utilisation de 3D Vision.
  • Correction d’un problème de régression, lié à la version 358.09, pouvant entraîner l’arrêt des mises à jour de l’écran avec les applications OpenGL n’ayant pas réussi à négocier la permission d’exécuter la commande "glXSwapBuffers" par flipping.  Ce problème était manifeste avec les distributions Fedora 22, pour lesquelles la charte SELinux par défaut empêchait l’interface GNOME Shell de communiquer avec le serveur X.

    Les applications OpenGL ne parvenant pas à négocier la permission d’exécuter la commande "glXSwapBuffers" par flipping l’exécuteront désormais par blitting.

    Pour plus d'informations : https://bugzilla.redhat.com/show_bug.cgi?id=1271401.

  • Correction d’un problème de régression réduisant les performances OpenGL avec les configurations pour serveur X sans affichage.
  • Correction d’un bug pouvant entraîner une fuite de mémoire après la suppression des instances GLXWindow auxquelles le contexte courant est resté lié.
  • Correction d’un bug entraînant la création des pbuffers EGL avec un tampon arrière et un tampon avant alors que les spécifications EGL impliquent uniquement l’utilisation d’un tampon arrière.
  • Intégration du module de kernel "nvidia-modeset.ko".  Ce nouveau composant du pilote d’affichage fonctionne conjointement au module de kernel "nvidia.ko" afin de programmer le moteur d’affichage du GPU.

    Le module de kernel "nvidia-modeset.ko" ne fournit actuellement aucune interface ou fonctionnalité visible par l’utilisateur pour les applications tierces.  Lors d’une prochaine mise à jour des pilotes, ce module sera actualisé pour servir de base à l’interface de définition des modes d’affichage liée au gestionnaire de rendu direct (DRM) du kernel.

  • Réduction des problèmes de scintillement ou de retard d’affichage lors de l’activation ou de la désactivation du mode d’affichage NVIDIA G-SYNC.  Les moniteurs qui possèdent des indicateurs G-SYNC intégrés à leur interface utilisateur (UI) indiqueront désormais systématiquement s’ils se trouvent en mode G-SYNC.  L’indicateur visuel OpenGL G-SYNC peut être activé via le Panneau de configuration nvidia-settings afin de déterminer plus facilement les paramètres d’utilisation de NVIDIA G-SYNC.
  • Le protocole GLX des extensions OpenGL suivantes (OpenGL 3.0) a été promu d'un statut non officiel à un statut officiel certifié ARB :

    GL_EXT_draw_buffers2

  • Mise à jour du protocole GLX pour les commandes OpenGL 3.0 suivantes :

    BindBufferRangeNV
    BindBufferBaseNV
    BeginTransformFeedbackNV
    EndTransformFeedbackNV
    GetTransformFeedbackVaryingEXT
    TransformFeedbackVaryingsEXT
    Ces commandes sont associées aux extensions suivantes:

    GL_NV_transform_feedback
    GL_EXT_transform_feedback

    Suite aux changements susmentionnés, le protocole GLX pour OpenGL 3.0 a été promu d'un statut non officiel à un statut officiel certifié ARB.

  • Intégration d’un nouveau mécanisme d’allocation de la mémoire système pour les opérations d’allocation larges du pilote OpenGL.  Ce mécanisme autorise le démappage des allocations en cas d’inutilisation du processus associé, ce qui permet de libérer l’espace d’adresses virtuelles accessible à l’application.  Ce mécanisme d’allocation est activé par défaut pour les applications OpenGL 32 bits avec Linux 3.11+ et glibc 2.19+.  La mémoire distribuée de cette façon consommera de l’espace disque dans le répertoire "/dev/shm". L'activation de la variable d'environnement "__GL_DevShmPageableAllocations" sur la valeur "2" permet de désactiver cette fonctionnalité.
  • Support d’OpenGL 4.3.
  • Support de X.Org xserver ABI 20 (xorg-server 1.18).